NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Tentatives de putsch: Après la Guinée, le Niger…

Par Afriscoop.com - 27/07/2011

Plusieurs militaires nigériens, dont des officiers, ont été arrêtés pour "tentative de renversement du régime" et "tentative d’assassinat" du président Mahamadou Issoufou

 

L’Afrique de l’ouest serait-elle, plus que jamais, à la merci de nouveaux bouleversements politiques, alors qu’on croyait plusieurs foyers de tension éteints pour un bon moment dans cette partie de l’Afrique? Après la Guinée il y a quelques jours, voici le Niger où l’on signale un putsch avorté. Plusieurs militaires nigériens, dont des officiers, ont été arrêtés pour "tentative de renversement du régime" et "tentative d’assassinat" du président Mahamadou Issoufou, élu en mars, a-t-on appris mardi de source sécuritaire. "Plusieurs militaires, dont un commandant et un lieutenant, ont été arrêtés depuis vendredi (22 juillet) et sont toujours placés en garde à vue à la gendarmerie. Sur le même sujet, l’Afp précise: Dans son édition de mardi, l’hebdomadaire indépendant Le Courrier évoque de son côté le placement en garde à vue, à la gendarmerie de Niamey, d’un capitaine et d’un lieutenant accusés d’"atteinte à la sûreté de l’Etat" ourdie par "des éléments de la garde présidentielle".

 


© afriscoop.com
Mahamadou Issoufou, président du Niger
Des documents sur la mise en place d’un "Conseil national pour la restauration de la démocratie populaire" ont été saisis chez un civil, qui a réussi à "prendre la fuite", affirme le journal. Les informations du Courrier n’avaient pu être confirmées dans l’immédiat, détaille cette Agence de presse. Le président Issoufou avait été élu le 12 mars dernier au cours d’élections qualifiées de libres et de transparentes. Et ce scrutin avait mis fin à une longue crise politique et une transition militaire de 14 mois. Cette information intervient au moment où le président Issoufou doit honorer, vendredi prochain (29 juillet), une invitation à la Maison Blanche, en compagnie d’autres chefs d’Etat de la sous-région ouest-africaine. Les Usa, à travers cette invitation, souhaitent encourager l’enracinement de processus démocratiques sur le continent noir.

 

 
MOTS CLES :  Niger   Guinée   Instabilité   Putsch 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués