FOOTBALL   |     AUTRES SPORTS  |     SPéCIALE CAN 2013  |    

Jeux de l’Avenir: Un report d'une journée

Par Guy Hyacinthe Owona, Le jour - 27/07/2011

Les athlètes handicapés centrafricains sont à Yaoundé pour la 10ème édition des Jeux

 

Après la cérémonie d’ouverture Selon le programme général des compétitions de la 10ème édition des Jeux de l’Avenir pour personnes handicapées (Japhaf), les matches de basket-ball sur fauteuil roulant et le goal ball devaient se disputer mardi 26 juillet 2011. Or, c’est plutôt ce mercredi 27 juillet qu’e l’on pourra assister à ces rencontres. Un report d’une journée, qui influencera d’ailleurs le déroulement de la manifestation sportive, qui devait au départ s’achever vendredi prochain. Cette journée sera donc consacrée à la suite des engagements et de classification. Même si certains pays sont attendus, à l’instar du Bénin et du Mali, qui ont d’ailleurs déjà quitté leur pays respectif, il reste que le non déblocage des fonds jusqu’à hier, est certainement à l’origine de ce retard à l’allumage de la compétition que le Cameroun abrite pour la première fois.

 


© Le jour
Des athlètes sur la piste avec le fanion de la compétition
On assiste donc pratiquement à une situation inédite, où, après la cérémonie d’ouverture, qui s’est déroulée hier après-midi au palais polyvalent des sports de Yaoundé, les athlètes vont profiter d’une journée de repos pour poursuivre leurs séances d’entraînement. Notamment les athlètes camerounais, qui ont reçu la visite d’encouragement du ministre des Sports et de l’Education physique, Michel Zoah, dans leur hôtel dans la mi-journée d’hier. Dans l’après-midi, c’est sous sa présidence que cette cérémonie a eu lieu, notamment avec un match d’exhibition de basket-ball sur fauteuil roulant, qui s’est disputé. Des équipes mixtes, composées des athlètes camerounais et centrafricains. «Le mérite, la compétence et l’effort doivent prévaloir tout au long de ces jeux», a notamment conseillé Michel Zoah.

Par ailleurs, Djibril Ouedraogo, président du comité international des Japhaf: «cette dixième édition des Japhaf se tient dans des conditions financières particulièrement difficile pour tous les Etats. C’est ce qui explique la faible participation des pays membres à ce rendez- vous de Yaoundé». Jusqu’au moment où nous mettions sous presse, en dehors du Bénin et du Mali, toujours attendus, seuls le Niger, le Sénégal et la république centrafricaine sont déjà à Yaoundé. Le Burkinabé n’a pas manqué de rappeler l’adoption par l’assemblée générale des Nations Unies, lors de sa 34ème session, des règles pour l’égalité de chances en faveur des personnes handicapées. Selon lui, il s’agit «d’un acte fondamental de reconnaissance à la communauté internationale des droits des personnes handicapées». Six disciplines se joueront au cours de cette compétition, à savoir l’athlétisme, la dynamophilie, le goal ball, le basket-ball sur fauteuil roulant, le tennis de table et la lutte africaine. Avant la compétition proprement dite, un atelier de formation pour classificateurs et entraîneurs a eu lieu sous la houlette de deux experts de la Confejes.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués