SOCIéTé  |    

Grève des enseignants du supérieur à compter de ce mercredi 27 juillet

Par Fleury Koursany - 26/07/2011

Cette grève d’avertissement de trois jours intervient à l’issue d’un préavis d’une semaine déposé sans suite par le Syndicat des enseignants du supérieur

 

Ce mercredi, 27 juillet 2011, les enseignants du supérieur entreront en grève de trois jours. La décision a été prise à l’unanimité par les enseignants du cycle supérieur lors de l’Assemblée générale du samedi dernier. Cette grève d’avertissement de trois jours intervient à l’issue d’un préavis d’une semaine déposé sans suite par le Syndicat des enseignants du supérieur sur la table du gouvernement centrafricain depuis le 18 juillet 2011.Une manière pour le syndicat national des enseignants du supérieur (SYNAES) de mettre la pression sur le gouvernement centrafricain afin qu’il puisse débloquer la situation des trois points de préoccupations des enseignants. Des points qui vont du statut particulier des enseignants et chercheurs, le projet de bourse nationale pour les formations doctorales et post-doctorales et le paiement des vacations et heures supplémentaires.

 

Pour un enseignant du supérieur qui requiert l’anonymat, «c’est un manque de volonté politique de la part des autorités politiques centrafricaines qui a fait que le simple arrêté d’application du décret nous concernant ne soit pas pris à ce jour. Ceci témoigne d’une certaine manière d’un manque de respect vis-à-vis de nous autres enseignants du supérieur qui avons la responsabilité de former les futurs et actuels cadres de ce pays». Et le même enseignant de rajouter ceci: «lors du Festival Universitaire du début du mois, le Chef de l’Etat nous a solennellement demandé d’être sérieux et rigoureux dans la formation des étudiants qui sont l’avenir de ce pays selon ses propres mots. Ce qui est déjà bien venant du Président de la République mais encore faut-il qu’il nous donne les moyens de cette politique. Cela sous-tend que nous devrons créer ensemble les conditions tendant à l’amélioration de la qualité des enseignements dispensés au sein de notre seule université. Et c’est si simple que cela que le Chef de l’Etat se rende à l’évidence en commençant d’abord par balayer devant sa propre porte en ordonnant que soit signé dans les plus brefs délais, l’arrêté d’application du décret qui nous concerne et que la situation des bourses post-doctorales soit clarifiée aussi au plus vite». Les enseignants du supérieur entreront en grève ce mercredi, 27 juillet 2011, pendant ce temps l’Association Nationale des Etudiants Centrafricains (ANECA), projette ce même jour une Assemblée générale avec à l’ordre du jour, la question de l’attribution des bourses pour l’année académique en cours.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués