NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: François Bozizé remet son tablier de député?

Par Lucie Nkouka - 22/07/2011

Le président de la République ne cumulerait donc plus les mandats de député et Chef de l’Etat

 

«Tiangaye verse dans une gesticulation qui est une simple tempête dans un verre d’eau, donc sans répercussions réelles ni sur la politique nationale, ni sur l’environnement politique immédiat». C’est en ces termes que le secrétaire général du parti présidentiel Kwa na Kwa (KNK) fustigeant «le manque de sérieux» de Nicolas Tiangaye, candidat malheureux aux législatives dans le 4ème arrondissement de Bangui et de l’ensemble de l’opposition démocratique centrafricaine. En effet, Me Tiangaye a saisi la Cour Constitutionnelle lui demandant de démissionner d’office François Bozizé au motif que la loi lui interdit de cumuler les mandats de président de la République et de député. «Le légaliste et démocrate François Bozizé, à travers son parti a d’ailleurs saisi en date du 5 mai dernier, la Cour Constitutionnelle sur cette question de suppléance. Et, ladite Cour en a fait diligence 5 jours plus tard, aux fins de prendre des dispositions utiles à l’intégration de leurs suppléants respectifs: Elie Doté et Antoine Selekon», a expliqué Elie Wéfio.

 


© cap
L'opposant Me Nicolas Tiangaye a-t-il eu raison?
C’est sur un site internet que l’on peut lire ce qui parait être une confirmation de l’abandon du poste de député. «La requête adressée par l'opposant Me Nicolas Tiangaye à la Cour Constitutionnelle porte ses fruits. Le Président François Bozizé qui cumule les postes de Président et de député vient de céder le second à son suppléant.» Voilà donc qui va dans le sens de la requête adressée par Me Nicolas Tiangaye stipulant qu'«ayant choisi d'être Président de la République, François Bozizé ne peut plus être député du 4e arrondissement et risquait la destitution conformément à l'article 23 de la Constitution selon lequel, la fonction de Président de la République est incompatible avec l'exercice de toute autre fonction, de tout autre mandat électif». En 2006, la Cour Constitutionnelle avait déclaré démissionnaires quatre députés ayant été nommés dans le gouvernement. Le président de la République ne cumulerait donc plus les mandats de député et Chef de l’Etat.

 

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués