ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Centrafrique: Le Directeur Général de la BADEA à Bangui pour une visite de travail

Par Journaldebangui.com, pana - 20/07/2011

Le Gouvernement et la BADEA feront ensemble les points de l’état de coopération et étudieront les voies et moyens favorisant leur affermissement

 

S.E.M. Abdelaziz KHELEF, Directeur Général de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA), sera en visite du 19 au 22 juillet 2011 à Bangui, capitale de la République Centrafricaine, à la tête d’une délégation de la BADEA, dans le cadre d’une tournée sous-régionale qu’il a effectué au Rwanda, au Congo Démocratique et au Congo Brazzaville, durant la période du 10 au 22 juillet 2011. Durant sa visite, le Directeur Général sera reçu par Le Président de la République chef de l’État S. E.M. François BOZIZE, S.E.M. le Ministre d’Etat au Plan et à l’Économie et d’autres Ministres et hauts Responsables en relation avec les opérations financées par la BADEA en République Centrafricaine. Cette visite permettra au Gouvernement de la République Centrafricaine et à BADEA de faire les points ensemble de l’état de coopération et d’étudier les voies et moyens favorisant leur affermissement.

 


© opa
Le total de ‘aide de la BADEA en faveur de la République Centrafricaine a atteint 29 million de dollars (soit 14,5 milliards de FCFA environ) pour le financement 10 opérations dont 6 projets, 2 assistance technique et deux prêts FASA. A ce montant s’ajouter 12 millions de dollars américaines soit 6 milliards de FCFA) accordes à la République Centrafricaine au titre d’allègement de la dette en éponte au point d’achèvement atteint en juin 2009 dans le cadre de l’Initiative PPTE. Par ailleurs, le montant total cumulé des financements approuvés par la Banque depuis 1975 à fin mars 2011 en faveur des pays africains bénéficiaires a atteint le montant de 4.095,227 millions $ US. Ces financements ont permis de financer 517 projets, 514 opérations d’assistance technique, 37 prêts pour le secteur privé et 14 opérations d’aide d’urgence au profit de certains pays touchés par la sécheresse et la désertification. Les interventions de la Banque en Afrique couvrent 43 pays et certaines organisations régionales. Au niveau sectoriel, les financements de la BADEA ont couvert les secteurs des infrastructures, de l’agriculture, du développement rural, de l’énergie, de l’industrie, et le secteur social, ainsi que des opérations d’assistance technique allouées sous forme de dons non remboursables.

La politique de la BADEA en matière de sélection et choix des projets à financer, consiste à opter pour ceux qui permettent d’améliorer les conditions de vie des populations, de réduire la pauvreté, en particulier en milieu rural et à soutenir la participation de la femme au développement et cela dans le cadre des priorités des gouvernements. La BADEA s’intéresse aussi aux projets liés à la protection de l’environnement et à la lutte contre la désertification.
Afin de tenir compte de la situation économique difficile des pays africains bénéficiaires de son intervention, la BADEA a aussi substantiellement augmenté le taux de concessionnalité de ses financements.

 

 
MOTS CLES :  Badea   Gouvernement   Coopération   Tournée 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués