SOCIéTé  |    

Le Comité d’organisation du pèlerinage à la Mecque lance la campagne pour le Hadj 2018

Par RJDH Centrafrique - 26/02/2018

L’annonce en est faite à Bangui par le président du Comité National de l’Organisation du Pèlerinage à la Mecque, l’honorable Laurent Ngon-Baba ce week-end

 

2 560 000Fcfa, c’est le montant de la somme que chaque pèlerin centrafricain doit verser pour pouvoir aller à la Mecque en 2018. L’annonce en est faite à Bangui par le président du Comité National de l’Organisation du Pèlerinage à la Mecque, l’honorable Laurent Ngon-Baba ce week-end.

Le comité d’organisation projette une participation d’environ 200 pèlerins à la Mecque. Ce chiffre au-deçà du quota accordé à la République Centrafricaine se justifie par le contexte économique difficile pour les musulmans centrafricains en proie à la crise. Le président du comité dit avoir négocié avec les instances en charge de l’organisation du Hadj en vue d’une révision à la baisse du quota accordé au pays.

Le président du comité informe de la date de clôture des dossiers des éventuels pèlerins date fixée après le ramadan. «Pour éviter le rejet des passeports, nous exigeons à tout candidat de fournir les pièces nécessaires pour l’établissement d’un nouveau passeport. Dès l’obtention des visas délivrés par l’Ambassade de l’Arabie-Saoudite à Yaoundé au Cameroun en conformité avec le programme de vol arrêté de concert avec la compagnie aérienne, les pèlerins s’envolent pour la terre sainte» a indiqué le président du comité.

 


© Droits reservés

Quelques départements ministériels sont impliqués dans l’organisation du hadj, notamment le ministère des Affaires étrangères, celui du Transport, de la Santé publique, de la Sécurité publique, et de l’Administration du Territoire. Le comité a indiqué lors de cette conférence avoir travaillé en synergie avec ces département et a salué l’implication du gouvernement dans la réduction des coûts de transport. Par ailleurs il compte sur la subvention de l’Etat pour appuyer la tenue du hadj à l’instar des pays laïcs tels le Sénégal, la Côte d’Ivoire etc.

L’organisation du hadj dans le pays est reconnue par l’Etat centrafricain par décret n°12.284 du 8 décembre 2012. Le nombre des candidats au hadj à la Mecque a baissé suite aux événements que le pays a connus. Plusieurs points focaux sont mis à contribution pour faire participer chacun deux personnes pour le pèlerinage 2018.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués