SOCIéTé  |    

Centrafrique : La RCA fait face à la montée des violences basées sur le genre

Par RJDH Centrafrique - 08/02/2018

Depuis sa création en 2015 par un décret présidentiel, l’Unité Mixte d’Intervention Rapide et de Répression est opérationnelle juste à Bangui et ses environs

 

La RCA connait une recrudescence de violences basées sur le genre, selon Paul Amedée Moyenzo, directeur de l’Unité Mixte d’Intervention Rapide et de Répression (UMIRR) qui envisage étendre ses activités dans les provinces pour lutter contre ce fléau. Il l’a dit dans une interview accordée au RJDH.

Depuis sa création en 2015 par un décret présidentiel, l’Unité Mixte d’Intervention Rapide et de Répression est opérationnelle juste à Bangui et ses environs. Son champ d’activités de lutte contre les violences basées sur le genre est limité, alors que plusieurs organisations telles que MSF et autres enregistrent des cas de VGB perpétrées à l’intérieur du pays et qui restent impunies. C’est dans ce contexte que le patron de l’UMIRR plaide pour l’élargissement de son champ d’action, ce qui sous-entend les moyens conséquents.

 


© Droits reservés

Dans son plan d’action, le directeur de l’UMIRR souhaite une couverture nationale contre les VBG «Il faut que l’UMIRR puisse étendre sa structure jusqu’au niveau de l’intérieur du pays parce que c’est beaucoup plus dans l’arrière pays que le mariage forcé, le mariage des enfants, les violences faites aux femmes, aux filles et aux hommes sont plus fréquents» a-t-il fait savoir.

Il appelle les Centrafricains à s’approprier les numéros verts de son service pour combattre les VBG « 72 17 37 26 et 72 17 37 27, ce sont les deux numéros offerts par la Minusca auxquels nous pouvons répondre en cas de besoin en attendant la ligne verte sollicité auprès de l’ART» a-t-il ajouté.

En moins d’un an, l’UMIRR a enregistrés 888 cas de violences basées sur le genre depuis son opérationnalisation en juin 2017. Les violences faites aux femmes, aux filles, aux hommes, le mariage précoce et forcé, les violences sexuelles sont beaucoup plus les cas signalés.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués