NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Niger: Accrochage entre les militaires et les bandits armés

Par Nkoma Ariane - 17/06/2011

Bilan: Un mort et de nombreux blessés côté militaire

 

Un militaire nigérien a été tué et six blessés dans un accrochage avec des bandits armés dans le nord du Niger, a déclaré le lundi 13 juin le ministère nigérien de la Défense tandis qu'un diplomate nigérien a évoqué des éléments d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). L'accrochage entre une patrouille militaire et un groupe de bandits armés circulant à bord de trois véhicules est survenu à 80 km de la cité minière d'Arlit (nord), indique le ministère dans un communiqué lu à la télévision nationale. Dans l’un des véhicules récupérés par les militaires, 640 kilogrammes d’explosifs, 435 détonateurs et une somme de 90 000 dollars américains ont été retrouvés. Quant aux deux autres véhicules 4X4 des bandits armés, ils ont réussi à s’échapper en direction des montagnes du nord. Des sources bien informées indiquent que les deux véhicules en fuite et leur guide, un barbu connu lors de la rébellion de 2007, sont activement recherchés. A Arlit, la cité minière où Areva exploite des gisements d’uranium, on s’interroge: «D’où viennent ces trois véhicules bourrés d’explosifs et qui sont réellement leurs occupants?». Beaucoup craignent que le conflit libyen donne un nouvel élan au trafic d’armes dans la région. Mali, Mauritanie, Niger et Algérie ont promis le mois dernier de mettre sur pied une force de 75 000 hommes pour sécuriser la sous-région saharo-sahélienne.

 


© Journalducameroun.com
Image d'illustration
Aqmi avait kidnappé dans cette ville en septembre 2010 cinq Français, un Togolais et un Malgache. Elle retient toujours en otages quatre Français. L'armée nigérienne a déploré un tué et six blessés dans ses rangs, tandis qu'un «bandit» a été tué, affirme le ministère sans préciser le nombre et l'identité des bandits. De son côté, un diplomate nigérien qui accompagnait le président Mahamadou Issoufou en visite à Bamako a parlé d'un accrochage avec des combattants d'Aqmi. La branche maghrébine d'Al-Qaïda, qui a des bases au Mali et ses racines en Algérie, commet attentats, enlèvements et divers trafics dans plusieurs pays du Sahel, dont le Niger. Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) se fait de plus en plus menaçant, selon le directeur central du Renseignement intérieur Bernard Squarcini. Ce groupe dispose, grâce aux rançons versées pour libérer les nombreux otages étrangers enlevés au Mali, au Niger, en Algérie, et aux divers trafics locaux, d'un trésor de guerre. Aqmi a donc pu acheter des équipements dernier cri: Armes, GPS, matériel de communication cryptée et de vision nocturne, véhicules… estime le directeur central du Renseignement intérieur. Ils ont également recruté de nouveaux combattants et ont désormais clairement les moyens de passer à la vitesse supérieure, ajoute-t-il, en précisant que les cibles potentielles sont nos ressortissants et l'ensemble des intérêts français à l'étranger. Nous avons évidemment renforcé nos dispositifs de sécurité sur les sites concernés. Mais la politique française reste de ne pas verser de rançon poursuit-il. La Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) reste très vigilante avec les contacts que cette mouvance peut entretenir en France. Les réseaux de soutien logistique n'ont jamais cessé, assure Bernard Squarcini, en ajoutant que plusieurs affaires récentes réalisées par la DCRI ont montré qu'Aqmi n'était pas dénué de toute intention malveillante sur le territoire.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués