DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Centrafrique: Affaire Bambou à la barre

Par Kpangbandjé - 16/06/2011

Comme annoncé, son procès devrait avoir lieu le mercredi 15 juin 2011 au Tribunal de grande instance de Bangui

 

M. Faustin Bambou, Directeur de publication du Journal «Les collines de l’Oubangui», un bihebdomadaire centrafricain, a été incarcéré à la Section des Recherches et des Investigations (SRI), une branche d’enquête de la gendarmerie nationale, puis transféré à la prison centrale de Ngaragba pour incitation à la révolte et à la haine. Le procès programmé le 15 juin a été reporté pour le 20 juin 2011. Cependant, lors de ce procès, un spectacle rocambolesque a été offert au public venu assister audit procès. Le procureur de la République auprès le Tribunal de grande instance de Bangui a ordonné sine die l’arrestation de M. Emmanuel Cyrus Sandy, Directeur de publication du Journal Médias+, un quotidien de la place, faisant partie des journaux qui avaient traité de l’affaire qui incriminerait le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la défense nationale, M. Jean Francis Bozizé, fils du Président de la République et plaignant dans cette affaire.

 


© journaldebangui.com
M. Djoubay, Procureur de la République a tellement insisté sur l’arrestation de M. Sandy qu’il a fait appel à la SRI pour procéder à son arrestation dans l’enceinte du Tribunal afin de l’entendre et probablement, le transférer à la prison de Ngaragba pour attendre la date du procès de M. Bambou où il est dorénavant associé. Pour Maître Morouba du conseil de M. Bambou, «le tribunal n’étant pas saisi du dossier Emmanuel Cyrus Sandy. C’est pour cette raison que nous avons demandé à ce que M. Sandy soit jugé conformément à la loi. Malheureusement, le Procureur de la République a agit contre notre demande et a demandé à ce que M. Sandy soit entendu sur procès verbal. C’est une violation pure et simple de la loi». Rappelons que M. Sandy n’a jamais été convoqué, ni par le Procureur de République, ni par un élément de police judiciaire. Dans cette affaire, trois journaux étaient en vue ayant relayé des informations concernant le dossier sur le paiement des retraités militaires et gendarmes avec l’argent décaissé par l’Union Européenne. Le procès aura lieu le 20 juin prochain.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués