SOCIéTé  |    

Le verdict dans l’affaire ministère public contre Rodrigue Ngaïbona allias Andjilo attendu jeudi à Bangui

Par RJDH Centrafrique - 16/01/2018

L’annonce a été faite ce lundi 15 janvier 2018 par le Président de la Cour Rock Alfred Ngoumbré au cours de la quatrième journée consécutive du procès de l’accusé Andjilo

 

Poursuivi pour plusieurs chefs d’accusations dont assassinat, vol aggravé, vol à mains armées, association des malfaiteurs, détention illégale d’arme et munitions de guerre, séquestration et recèles de vol, le verdict est attendu pour ce jeudi après le réquisitoire et la plaidoirie de ses avocats. L’annonce a été faite ce lundi 15 janvier 2018 par le Président de la Cour Rock Alfred Ngoumbré au cours de la quatrième journée consécutive du procès de l’accusé Andjilo.

Le mardi 16 Janvier, la journée sera réservée à la partie civile composée des avocats et la ligne de la défense de l’accusé Rodrigue Ngaïbona alias Andjilo pour la plaidoyerie.

Selon le président de la Cour, ce programme a été établi pour permettre aux différentes parties notamment le collectif des avocats de la partie civile et la défense de l’accusé de faire valoir leur argument de défense et de prouver l’innocence de leur client.

La tâche s’annonce d’ores et déjà difficile pour le conseil de Rodrigue Ngaïbona qui a choisi le ni, ni. Une tâche qui s’affiche avec la demande de Me Jean Pierre Madoukou l’un des conseils d’avoir le temps qu’il faut pour démanteler l’arsenal de l’accusation. « Il risque la prison à perpétuité avec travaux forcés » selon les observateurs de la justice centrafricaine.

Le collectif s’il faut le rappeler est composé des organisations de la société civile pour défendre les victimes. Il s’agit de la Ligue Centrafricaine des Droits de l’Homme, de l’Observatoire Centrafricain des Droits de l’Homme et de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme. Pour la partie civile, on compte 14 parties, lesquelles parties vont plaider pour des questions de réparations des victimes.

Andjilo est poursuivi pour six chefs d’accusation. Il a été arrêté en janvier 2015. Dans deux jours, le général Andjilo totalisera trois ans dans à la maison carcérale de Ngaragba à Bangui.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués