DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Centrafrique: Le communiqué de presse qui fait jaser

Par Fleury Koursany - 14/06/2011

Dans la désormais «Affaire Bambou» le président du Comité Ad’hoc du GEPPIC a fait une sortie qui a retenu l’attention de plus d’un

 

Le communiqué de presse est signé de Monsieur Patrick Agoundou, Président du Comité ad’hoc du Groupement des Editeurs de la Presse Privée et Indépendante de Centrafrique (GEPPIC) et Directeur de Publication du journal La Plume à propos de l’affaire Faustin Bambou le 9 juin 2011. Le Comité investi lors du conclave de Boali le 5 juin 2011: «constate avec amertume que dans l’affaire du confrère Faustin Bambou, certains confrères, Directeurs de Publication mènent des démarches parallèles auprès des autorités politiques et judiciaires pour la libération de ce dernier, bien que le Comité ad’ hoc ait déjà entrepris des démarches nécessaires auprès des autorités compétentes. A cet effet, le comité ad’hoc rappelle fortement à ses confrères que l’affaire Faustin Bambou est une affaire judiciaire et que rien ne doit interférer dans cette procédure pour diverses raisons. Monsieur Faustin Bambou est un citoyen comme les autres, il n’est pas au dessus de la loi et qu’il a effectivement posé un acte que lui reproche la justice de son pays. Par ailleurs, le comité ad’ hoc condamne avec la dernière rigueur, toute récupération de l’affaire Bambou à des fins politiciennes», pouvait-on lire dans le communiqué signé par Patrick Agoundou.

 


© journaldebangui.com
Les membres du Geppic lors de la rencontre de Boali
A la lecture de ce communiqué de presse, Monsieur Ferdinand Samba, Directeur de Publication du Journal Le Démocrate a déclaré que les autres Directeurs de publication doivent très rapidement se retrouver pour débattre de cette situation. A titre de rappel, le parti du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) par le truchement de son Premier Vice-président, Jean Edouard Gabriel Koyambonou et une personnalité politique indépendante, Olivier Gabirault ont dénoncé l’arrestation du journaliste Faustin Bambou qu’ils qualifient «d’illégales et d’arbitraire» avant de demander aux autorités centrafricaines de le relâcher sans conditions.

 

 
MOTS CLES :  Affaire Bambou   Geppic   Communiqué   Comité Ad'hoc 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués