ECONOMIE ET BUSINESS  |    

L’ONU réduit de 5,3 % son budget suite à la décision des USA

Par RJDH Centrafrique - 27/12/2017

L’Organisation des Nations Unies (ONU) réduira de 285 millions de dollars (240 millions d’euros), soient 5,3% de son budget des deux prochaines années.

 

Cette nouvelle a été annoncée le 24 décembre par l’ambassadrice américaine à l’ONU et « réjouit » la Maison Blanche.

Joignant l’acte à la parole, les américains ont décidé de réduire le budget de fonctionnement de l’ONU de 2018 et 2019. Il sera rabaissé de 285 millions de dollars. Cette décision intervient après la menace de Donald Trump par la voix de son ambassadrice à l’ONU, Nikki Haley que les États-Unis pourraient diminuer son aide aux pays qui voterait pour la résolution de l’ONU en s’opposant à la décision américaine sur Jérusalem.

Dans le communiqué, le gouvernement américain affirme « avoir négocié une baisse significative du budget des Nations-Unies ». L’Ambassade américaine à l’ONU a indiqué que les départements de l’administration et du soutien pourraient connaître aussi des coupes budgétaires.

Dans leur déclaration, l’ambassadrice Nikki Haley a souligné que « nous (Etats-Unis d’Amérique) ne laisserons plus la générosité du peuple américain être exploitée sans contrôle ». Nikki Haley a expliqué que les Etats-Unis souhaitaient à présent garantir les intérêts américains et accroître l’efficacité de l’ONU. « Les Etats-Unis réduisent le soutien de l’ONU mais aussi son budget de fonctionnement » et « inculqueront plus de discipline et de responsabilité dans le système des Nations-Unies », a – t – elle assuré.

Pour beaucoup d’observateurs, cette réduction de 5,3% aura des incidences sur les nombreuses missions de l’ONU à travers le monde, dont la Minusca (Centrafrique).

Les conséquences de la réduction budgétaire et la Centrafrique:

Prévu pour 4,6 milliards d’euros 2018 et 2019, les obligations financières en personnel et en équipements d’infrastructures de l’ONU connaîtront une baisse.

Selon des observateurs, « ces coupes pourraient engendrer un gel du recrutement et des salaires » au secrétariat de l’ONU qui emploie 40.000 personnes à travers le monde. Ils estiment que « certaines missions politiques, la communication, voire l’aide au développement » sont visées par cette réduction.

Premier contributeur de l’ONU à hauteur de 22%, les américains avaient réussi l’été passé à baisser de 600 millions de dollars (environ 505 millions d’euros) les dépenses pour les opérations de maintien de la paix. En dépit de cette coupe, l’ONU avait décidé de renforcer en Casques Bleus sa mission en Centrafrique.
L’effectif du personnel (civil et militaire) de la Mission Multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine (Minusca) avoisinerait 13500 personnes. Son budget de juillet 2017 à juin 2018 est fixé à 882.800.000 dollars.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués