SOCIéTé  |    

Centrafrique: Le président du conseil national de la jeunesse donne sa position

Par Kpangbandjé - 12/06/2011

Il était question de la stabilité et de la paix menacées en République centrafricaine et des actions à mener au niveau du CNJ

 

Le président du conseil national de la jeunesse centrafricaine M. Christian Guenebem a rencontré les professionnels des médias. Au cours d’une conférence de presse qu’il a animé dans la salle de conférence du ministère de la jeunesse, des sports, des arts et de la culture, il était question de la stabilité et de la paix menacées en République centrafricaine et des actions à mener au niveau du CNJ qui est la conférence nationale de la jeunesse. Le président Guenebem était assisté du chargé de programme à la participation des jeunes M. Thierry Tenguédet. Dans ses propos liminaires, il a indiqué qu’un certain nombre de personnes mal intentionnées cherchent par tous les moyens à perturber la paix chèrement acquise en République centrafricaine et cela au détriment de la jeunesse centrafricaine. Pour ce faire, il a donné clairement la position de la jeunesse sur ce qui se passe dans le pays qui est celle de donner les vraies informations aux jeunes par rapport aux menaces qui planent sur la paix et la stabilité, et qui auront de répercussion sur l’émancipation de la jeunesse et sur sa responsabilité.

 


© jde
Comment mieux les accompagner sur le chemin de la paix
En répondant aux questions des journalistes si les forces de l’ordre et de la défense n’ont pas failli à leur devoir lors des obsèques du président Patassé, bien au contraire, le président Guenebem a félicité les forces de défense et de sécurité qui n’ont pas cédé à cette pression du public et qui ont agi avec sagesse, parce que selon lui, les objectifs poursuivis durant les obsèques du président Patassé depuis l’aéroport Bangui M’poko et dès l’arrivée de la dépouille de l’ancien président de la République centrafricaine Ange Félix Patassé, c’étaient de provoquer des incidents, de faire en sorte qu’il y a des casses de manière à ce qu’ils récupèrent et mènent leurs combats politiques sur la base de sacrifice.

Le président Guenebem a interpellé la jeunesse de Centrafrique à ne pas se laisser divertir, car l’intérêt d’un jeune en République centrafricaine au jour d’aujourd’hui, c’est la paix et la stabilité. Il a précisé pourquoi la jeunesse, ne veut pas s’engager dans le cycle de la violence parce qu’il croit que la RCA qui a fait un pas en avant fera dix pas en arrière et ce sera difficile pour remonter l’échelle. De tout ce qui a été évoqué, la jeunesse entend mener des actions telles que, les meeting, des débats à la radio et à la télévision, des conférences à l’université et dans les lycées, mais la grande action que le CNJ a en perspective, c’est la conférence nationale de la jeunesse centrafricaine qui impliquerait les jeunes de la diaspora, de l’arrière pays, de la capitale pour échanger sur la vision de la jeunesse par rapport à ce nouveau cinquantenaire. Egalement la vision de la jeunesse par rapport au nouveau mandat du chef de l’Etat et de quelle manière, les jeunes souhaitent que les choses soient faites dans leur intérêt.

 

 
MOTS CLES :  Jeunesse   Conseil National   Paix   Sécurité 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués