SOCIéTé  |    

Le ministre Ange maxime déplore l’opposition à l’installation du préfet de la Nana-Gribizi

Par ACAP - 14/12/2017

Il rappelle que la présence de l’autorité de l’Etat ne peut faire l’objet d’aucun chantage et sera effective, n’en déplaise aux agitateurs et hors-la-loi.

 


© Droits reservés
Le Porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication et des Média, Ange Maxime Kazagui, a exprimé mardi 12 décembre 2017 à Bangui, sa profonde indignation suite à des actes hostiles à l’installation du Préfet de la Nana-Gribizi et aux destructions d’édifices par des éléments de l'ex-coalition armée séléka, le samedi 9 décembre dernier.

Selon les termes de ce communiqué, le gouvernement condamne avec la dernière rigueur ces actes de défiance vis-à-vis de l’autorité de l’État dont l’objectif est de créer et de maintenir un climat d’incertitude et de trouble dans certaines localités.

Il rappelle que la présence de l’autorité de l’Etat ne peut faire l’objet d’aucun chantage et sera effective, n’en déplaise aux agitateurs et hors-la-loi.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués