SOCIéTé  |    

Centrafrique: Une formation des cadres du Bureau Central de Recensement (BRC)

Par Etienne Vikoma/ACAP - 10/06/2011

Ils viennent de recevoir leurs attestations de formation sur les techniques de communication et de plaidoyer pour la mobilisation des ressources

 

Plus d’une vingtaine de cadres, membres du BCR ont reçu leur attestation de participation à l’atelier de formation sur les techniques de communication et de plaidoyer pour la mobilisation des ressources pour le recensement général de la population et de l’habitat de 2012. Pendant trois semaines, les participants se sont familiarisés avec les outils de conception et d’élaboration des messages pertinents destinés aux acteurs du 4ème Recensement Général de la population et de l’Habitat (RGPH). Le Directeur de cabinet du ministère du Plan et de l’Economie, Félix Moloua a quant à lui dit que: «point n’est besoin de rappeler le défi que nous devons tous relever, à savoir: organiser avec succès le 4ème recensement général de la population et de l’habitat de la RCA. Je suis ravi et rassuré de constater qu’à la suite de cette formation, nous disposons des compétences capables d’élaborer des messages à l’endroit des partenaires pour la mobilisation des ressources financières indispensables à la réalisation de cette grande opération».

 

Il est revenu sur certains propos de son discours d’ouverture qualifiant les données du 3ème RGPH d’obsolètes. D’où la nécessité d’organiser une 4ème RGPH. Car a-t-il dit «les attentes pour ces données sont énormes car indispensables pour l’élaboration des indicateurs fiables pour la mesure des progrès réalisés dans la mise en œuvre des politiques et programmes de développement et plus précisément de la stratégie nationale de réduction de la pauvreté». Aussi, Il a remercié Baro Souleymane qui a consacré son temps au renforcement des capacités des cadres du bureau central de recensement ; et l’UNFPA pour son appui visible dans ce processus. Toutes fois, il souhaite que l’UNFPA, comme chef de file des autres bailleurs de ces opérations de recensement, accompagne le BCR dans l’exercice de plaidoyer, clé de succès de ce 4ème RGPH que le pays se propose d’organiser en 2012.

 


© internal-displacement.org
Les adultes de demain
Dans son discours d’usage, la représentante résidente du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), Thérèse Zéba a expliqué que : «l’importance des données statistiques n’est plus à démontrer. Travailler sans les données, c’est naviguer à vue et l’on risque de se trouver là où l’on n’a pas prévu d’aller». En outre, elle a déclaré que son institution a jugé utile d’appuyer cet atelier parce qu’il s’inscrit dans la feuille de route pour l’organisation du recensement. L’objectif de cet atelier visait à outiller les participants aux techniques de plaidoyer leurs permettant de convaincre les partenaires bilatéraux et multilatéraux de la RCA, du bien fondé du RGPH dont le coût des opérations est estimé à plus de 5 milliards de franc Cfa.

Par ailleurs, la représentante de l’UNFPA a remercié Baro Souleymane, l’animateur principal de l’atelier pour son expertise et le ministère du Plan et de l’Economie pour son soutien matériel et financier au comité technique du RGPH afin que les échéances contenues dans la feuille de route soient respectées.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués