ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Centrafrique : La BEAC salue l’évolution de la croissance économique du pays

Par RJDH Centrafrique - 01/12/2017

Le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC), Abbas Mahamat Tolli a salué la reprise des activités économiques dans tous les secteurs en Centrafrique

 

Il l’a fait savoir le 29 novembre dernier après une réunion du comité monétaire et financier national de la République Centrafricaine.

Cette réunion du comité monétaire et financier national de la République Centrafricaine, intervient après un constat fait par les membres du comité relevant une évolution de l’environnement économique international en fin septembre 2017, la conjoncture économique nationale en fin septembre et des perspectives économique et financière pour le reste de l’année 2017.

Le gouverneur de la BEAC Abbas Mahamat Tolli a salué l’évolution de la croissance économique projeté en 2017, « la République Centrafricaine à la suite des efforts de redressement et de pacification entrepris par des autorités publiques, aujourd’hui, l’économie reprend, l’activité économique reprend et ceci dans tous les secteurs, la croissance projetée est élevée. Nous avons aussi remarqué qu’il y’a une hausse d’inflation ce qui suppose que les circuits d’approvisionnement sont rétablis, la reprise réelle de l’activité économique au niveau de la RCA. Nous ne pouvons que nous féliciter et encourager les autorités publiques à continuer leurs œuvres de pacification de la République et accompagner ce regain d’activité », a souhaité le gouverneur.

Le ministre de l’économie, du plan et de la coopération Félix Moloua, l’intérimaire du ministre des finances à cette réunion à quant à lui appelé les groupes armés à s’aligner du côté de la paix pour un relèvement économique, « j’appelle seulement les groupes armés à s’aligner du côté de la paix car l’heure n’est plus à la guerre et aux barbaries. Tout le monde doit se lever comme un seul homme afin de faire développer le pays sur tout le plan », a proposé le membre du gouvernement.

La projection de la croissance économique de 2017 est de 4,8% contre 5,1% en 2016. Selon la BEAC, cette légère baisse est due à la situation sécuritaire du pays au Centre et à l’Est, situation qui a empêché la production du café dans ces régions.

Au vu de l’évolution constatée, les membres du comité ont décidé de maintenir l’objectif de refinancement à 20 milliards de Fcfa pour le 4ème trimestre de l’année 2017 et le premier trimestre de l’année 2018 afin de soutenir la reprise économique en cours.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués