SOCIéTé  |    

Centrafrique : La ville de Berberati vit au rythme de la fête de moisson

Par RJDH Centrafrique - 14/11/2017

La ville de Berbérati à l’ouest est en branle la veille de la célébration en différé de la journée mondiale de l’alimentation (JMA).

 

Un constat fait ce 13 novembre par le RJDH dans la localité.

Plusieurs délégations venues des coins et recoins du pays commencent déjà à arriver à Berberati. Une aubaine pour les motels qui continuent d’accueillir les délégations sur fond d’une légère hausse des prix des denrées alimentaires. Le thème de cette année est « changeons l’avenir des migrations. Investissons dans la sécurité alimentaire et le développement rural » un changement escompté dans un contexte de retour progressif des déplacés externes de Berbérati au moment où la croissance économique se stabilise à 4%.

Les femmes rurales à l’honneur « cette fête a deux volets, d’abord la journée de la femme rurale qui sera célébrée demain, avant d’aborder la JMA dans le but de couronner les efforts et la production agricole du monde rural. On note la fluidité des délégations qui arrivent en masse. Des commerçants, agriculteurs avec qui nous avons discuté se montrent satisfaits de cette présence. Les activités économiques dans la ville bougent du fait de cette présence massive et il faut dire que le chef de l’Etat et toute la délégation ministérielle sont attendus ici » a relaté Jean Claude Gnapongo, correspondant local du RJDH.

 


© Droits reservés
Des stands érigés en quartiers JMA « les groupements agricoles de la préfecture de la Mambere-Kadei se sont aussi mobilisés pour cette journée, peut-on remarquer à travers l’exposition de leurs produits agricoles tels que le café, les pommes de terre, les produits maraichers et bien d’autres sur la place réservée à cette célébration, appelée “quartier JMA“. D’après nos informations les groupements agricoles des autres préfectures comme la Sangha-Mbaéré, la Lobaye, et l’Ouham Pende arriveront dans la journée pour leurs expositions » a-t-il ajouté.

Pour cette célébration en différé, certaines difficultés connues précédemment sont remédiées, « les quelques soucis été enregistrés et qui ont justifié le report de la célébration, comme l’état des routes et la distribution de l’eau par la Sodeca sont déjà résolus présentement» concernant les dispositions d’accueil, aucune difficultés n’est constatée en ce moment « la ville de Berberati dispose d’un grand nombre des centres d’hébergements » selon des sources proches du comité d’organisation.

Berberati accueille la célébration de la journée mondiale de l’alimentation en différé dans la diversité et les perspectives du développement axé sur le potentiel agricole. Les paysans attendent beaucoup de l’Etat au moment où le pays n’a pas encore atteint le standard de 13% de son budget consacré à l’agriculture comme l’exige la déclaration de Maputo.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués