SOCIéTé  |    

Centrafrique : 1.750 victimes d’une inondation reçoivent de l’aide humanitaire

Par Xinhua - 06/11/2017

Un total de 1.750 victimes d’une inondation en août dernier dans la ville centrafricaine de Kouango (centre-sud) viennent de recevoir de la Croix rouge centrafricaine

 

Un total de 1.750 victimes d’une inondation en août dernier dans la ville centrafricaine de Kouango (centre-sud) viennent de recevoir de la Croix rouge centrafricaine (CRCA) des kits comprenant du bois de construction, des outils de couchage, nattes et moustiquaires imprégnés, et des instruments de cuisine, a appris samedi Xinhua auprès de ladite organisation.

D’après le chef de la gestion des catastrophes au CRCA, Jean-Moïse Modessi-Waguédo, les pluies diluviennes d’août dernier ont occasionné une inondation aux conséquences très dommageables : pollution des points d’eau potable, destruction des latrines et effondrement de maisons d’habitation. Cette situation, selon lui, a contraint "certaines victimes à se retrouver dans des familles d’accueil ou à se rétracter carrément dans les champs.

Les députés de la circonscription de Kouango, Sylvain Marandji et Davy Victorien Yama, ont été les premiers à tirer sur la sonnette d’alarme en ce qui concerne la dégradation de la situation humanitaire de leurs électeurs. Ensuite, la CRCA s’est intéressée au dossier. A son tour, elle a fait un plaidoyer auprès de la Fédération internationale de la Croix rouge (FICR), qui a accepté de soutenir l’assistance aux victimes.

En plus des kits déjà indiqués, les volontaires de la Croix rouge locale de Kouango vont être formés, pour qu’ils soient en mesure de sensibiliser sur la promotion de l’hygiène en cas de catastrophe. Ils apprendront, en outre, les techniques de désinfection d’eau et de latrines et la construction des canaux d’évacuation des eaux de ruissellement. Du matériel d’assainissement va par ailleurs être remis au comité local de la Croix rouge pour entretenir la salubrité.
Kouango n’a pas été la seule localité centrafricaine à subir une inondation. Toujours en août dernier, presque tous les quartiers situés au nord-ouest de la capitale centrafricaine avaient été gagnés par une inondation. Même le village Yombo, à 27 kilomètres à l’est de Bangui n’avait pas été épargné.

Le bilan de l’inondation à Yombo, établi par le Projet d’appui au retour et à la réintégration en RCA (PARET/RCA), une initiative du gouvernement pour accélérer le retour et l’installation des victimes de la crise, en partenariat avec le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), était de 527 ménages représentant 1.956 personnes sinistrés, 282 abris totalement détruits et 245 autres qui sont inondés et sur le point de s’écrouler.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués