NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Le gouvernement annonce la tenue prochaine à Bangui d'un petit déjeuner de prière

Par ACAP - 06/11/2017

Maxime Balalu a annoncé, jeudi 2 novembre 2017 à Bangui, la tenue, mardi 7 novembre dans la capitale centrafricaine, d'un petit déjeuner de prière

 

Le directeur de cabinet adjoint de la primature, Maxime Balalu a annoncé, jeudi 2 novembre 2017 à Bangui, la tenue, mardi 7 novembre dans la capitale centrafricaine, d'un petit déjeuner de prière sur le thème : « La recherche de la paix et de la réconciliation nationale en République Centrafricaine ».

Baptisé "Rencontre internationale de Bangui", ce petit déjeuner de prière "va réunir les personnalités élevées en dignité, qui ont une influence sur la vie socio- politico-économique de notre pays permettra à tout un chacun de rechercher la face de Dieu en vue de trouver des solutions à tous les maux qui minent notre pays", a expliqué Maxime Balalu, président du comité d'organisation.

« J’ai la conviction que Dieu va opérer des miracles. C’est pourquoi, cette rencontre est considérée comme un rendez-vous du donner et recevoir exceptionnel où toutes les hautes autorités du pays seront là pour répondre à ce rendez-vous » a indiqué le président Balalu.

Pour faciliter les échanges, le programme prévoit quatre communications qui seront présentées par l’honorable Rudolf Decker, président de la rencontre internationale de Berlin, le docteur Emmanuel-Célestin Goma-Foutou, président du petit déjeuner de prière de la République Démocratique du Congo, Azarias Ruberwa, homme politique congolais le docteur Gatbi al-Mahadi, du Soudan et le Cardinal Dieudonné Nzapalaïnga ainsi que le Vice-président de l'Association chrétienne de police suisse, Henri Minder.

La modération des discussions est confiée à des personnalités centrafricaines de haut niveau, à savoir le président de la République, Faustin Archange Touadéra, le président de l'Assemblée nationale, Abdou Karim Meckassoua et le Premier-ministre, Simplice Mathieu Sarandji.

Le petit déjeuner de prière tire son origine dans le chapitre 21 du Livre de Jean, dans la bible, a souligné, quant à lui, le Révérend pasteur Augustin Hibaïlé, Vice-président du comité d’organisation de la Rencontre internationale de Bangui.

Il a souligné que les conseillers du Président Eisenhower lui ont suggéré qu’avant les activités de la Maison Blanche, il fallait se remettre à Dieu pour que l’esprit de l’homme qui est limité soit illuminé par l’esprit de Dieu.

Vu le succès du petit déjeuner de prière aux États-Unis, d'où est parti l'initiative, plus de cent pays ont adopté le même principe pour se retrouver autour de la prière afin de voir dans quelle mesure les problèmes peuvent être résolus, a-t-il fait savoir.

Il convient de signaler que cette première édition de la Rencontre internationale de Bangui va rassembler quelque 200 personnalités centrafricaines issues de toutes les catégories socioprofessionnelles.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués