SOCIéTé  |    

CPI-RCA: Lancement officiel des programmes du Fonds au profit des victimes

Par Fleury Koursany - 06/06/2011

L’ouverture des programmes de ce fonds vient d’être annoncée

 

Justice et réhabilitation pour les victimes les plus vulnérables des crimes internationaux en sauvegardant leur dignité et leurs espoirs, c’est le but principal du Fonds au Profit des Victimes (FPV), un programme de la Cour pénale internationale. L’ouverture des programmes de ce fonds en République Centrafricaine vient d’être annoncée aux médias ce vendredi, 3 juin 2011 par Mme Aude Le Goff, chargée de programme sur le terrain pour la RCA et la RDC. Selon Madame Aude Le Goff, le Fonds au Profit des Victimes qui tient aussi sa légitimité du Statut de Rome instituant la Cour pénale internationale a donc deux mandats. Un mandat de réparation lié au judiciaire, c’est-à-dire au procès devant la CPI et un mandat de réhabilitation non lié au procès mais au territoire. Autrement dit, ce mandat de réhabilitation, le FPV peut supporter des projets de développement sur toute l’étendue du territoire national d’un pays partie au Statut de Rome et au profit des victimes des crimes les plus graves relevant de la compétence de la Cour.

 


© journaldebangui.com
Mme Aude Le Goff
Mais, pour cette année, dans le cas centrafricain, le Fonds au Profit des Victimes accorde une certaine préférence aux seules victimes des violences sexuelles commises en République Centrafricaine. Car l’enveloppe prévue pour l’ouverture des programmes du Fonds en Centrafrique n’est que de 600 mille euros. Le Fonds travaillera en étroite collaboration avec les organisations non gouvernementales aussi bien nationales qu’internationales. Dans le cadre de son mandat, ajoute la chargée de programme sur le terrain pour la RCA et la RDC, le Fonds au Profit des Victimes aura à supporter trois types d’activités que sont la réhabilitation physique, la réhabilitation psychologique et un support matériel. Trois types d’activités qui peuvent inclure des projets pluridisciplinaires tels la formation professionnelle, l’éducation à la paix, l’appui et l’accompagnement psychosocial, l’appui à la re-scolarisation, la réconciliation…

Crée suite à la volonté de la communauté internationale d’établir un instrument indépendant et sans précédent de justice réparatrice pour les victimes des crimes internationaux, le Fonds au Profit des Victimes se propose ainsi de faire entendre la voix des victimes, d’assurer une réhabilitation ayant valeur de justice réparatrice, répondre aux besoins et attentes des victimes puis créer de véritables partenariats multi-disciplinaires.

 

 
MOTS CLES :  Justice   Réhabitation   Fonds   Programmes   Aude Le Goff 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués