SOCIéTé  |    

Un groupe armé projette une campagne de sensibilisation sur la cohésion sociale au centre du pays

Par RJDH Centrafrique - 02/11/2017

Le mouvement armé, Rassemblement Des Républicains (RDR), issu des Anti-Balaka de Bambari (centre), projette de mener une campagne de sensibilisation sur la paix et la cohésion sociale

 

Le mouvement armé, Rassemblement Des Républicains (RDR), issu des Anti-Balaka de Bambari (centre), projette de mener une campagne de sensibilisation sur la paix et la cohésion sociale. L’annonce a été faite ce jour au RJDH par son chef Gaétan Boadé.

Le RDR annonce son intention de mener cette campagne deux semaines après un accord de cessation d’hostilités inter groupes armés signé à Ippy, une ville du centre de la RCA.

La campagne de sensibilisation, selon le ‘’général’’ Gaétan Boadé, ne s’écarte pas de la ligne de l’accord qu’il a signé avec l’UPC et le FPRC. Pour lui, « c’est une continuité et notre mouvement veut apporter sa modeste contribution afin de mettre fin à la longue crise que le pays continue de subir », explique-t-il.

 


© Droits reservés
Le RDR compte sur fonds propres sillonner plusieurs villes du centre, du nord et de l’Est afin de parler avec les groupes armés et les populations, « nous irons un peu partout dans le pays avec nos propres moyens pour parler de la paix et de la cohésion sociale. Notre objectif, c’est de parler avec les populations pour qu’elles acceptent les bourreaux et aussi avec les hommes en armes pour qu’ils arrêtent les combats. Nous irons jusqu’à Bangassou en passant par Yppi, Bambari, Bria et autres », confie-t-il.

Interrogé sur la question de la justice, Gaétan Boadé estime qu’il faut laisser le temps nécessaire pour faire la paix avant de penser à la justice, « il faut qu’on rétablisse d’abord la paix et la question de justice viendra. Mais la mettre en avant, ce serait dangereux », précise-t-il.

Le mouvement RDR est signataire de l’accord de cessation des hostilités du 09 octobre dernier à Yppi, accord qui prévoyait non seulement la cessation des hostilités mais aussi le démantèlement des barrières illégales dans la région. Cet accord a été salué par la Minusca, la mission onusienne en Centrafrique.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués