SOCIéTé  |    

Centrafrique: Une randonnée sur la colline de Gbazabangui

Par Sebastien Lamba - 06/06/2011

Une centaine de personnes du ministère ont ainsi célébré la journée mondiale de l’environnement le 05 juin

 


© journaldebangui.com
Les personnels du ministère de l'environnement
Environ cent personnes ont pris part à une randonnée de 8 km sur la colline de Gbazanbangui, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’environnement sur le thème «les forêts: la nature à votre service…», à Bangui. Organisée par le ministère de l’Environnement et de l’Ecologie en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), cette marche avait pour objectif de susciter des actions écologiques positives afin d’attirer l’attention du public sur les problèmes environnementaux. Pour le Directeur général de l’Ecologie et de la Prévention des Risques, Jean Claude Bomba: «C’est une occasion qui est donnée à chaque pays des Nations Unies pour sensibiliser le public et les décideurs sur les questions concernant l’environnement. Ces questions concernant des sachets plastiques font l’objet d’un intérêt particulier pour le ministère, nous avons déjà réfléchi, dans les jours avenir les textes seront pris pour légiférer ce secteur». 

 


© journaldebangui.com
Marche pour la célébration de la journée de l'environnement
Pour assurer durablement la réduction de la pauvreté, la sécurité alimentaire, nutritionnelle et un travail décent aux populations toujours plus nombreuses, il faudra faire un meilleur usage possible du patrimoine naturel. Ont pris part à cette randonnée, les représentants des ONG œuvrant dans le cadre de la nature, le personnel du ministère de l’Environnement et de l’Ecologie, le personnel du système des Nations Unies dont le représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le Dr. Zakaria Maïga.

 


© journaldebangui.com
Marche
Entre temps, le représentant résident du PNUD Bo-Schack, a expliqué que: «même si on est de plus en plus conscient dans le monde entier des dangers liés à la dégradation de l’environnement, notamment le changement climatique, l’appauvrissement de la diversité biologique et la désertification, les progrès ont été trop lents depuis la tenue du Sommet planète Terre». «Nous ne pourrons construire un monde juste et équitable que lorsque nous accordons un poids égal aux trois composantes du développement durable, à savoir les composantes sociale, économique et environnementale» a-t-il ajouté. La journée mondiale de l’environnement a été célébrée pour la première fois en 1972 et s’est développée avec le temps pour devenir l’un des principaux moyens de communication des Nations unies destiné à stimuler la conscience environnementale mondiale et à encourager l’action politique des pays membres.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués