NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Le projet de loi sur la décentralisation inscrit dans l’agenda de la deuxième session parlementaire

Par RJDH Centrafrique - 10/10/2017

Le projet de loi sur la décentralisation transmis au parlement par le gouvernement sera discuté en plénière lors de la session parlementaire qui s’ouvre en octobre.

 

Le projet de loi sur la décentralisation transmis au parlement par le gouvernement sera discuté en plénière lors de la session parlementaire qui s’ouvre en octobre. L’information a été confirmée par le député Bernard Dillah, rapporteur général du bureau de l’Assemblée Nationale.

Le gouvernement centrafricain avait transmis ce projet de loi pour être discuté voire adopté lors de la dernière session parlementaire. Selon le rapporteur du bureau de l’Assemblée Nationale, les députés n’ont pas souhaité aborder à la légère la question de la décentralisation, raison pour laquelle elle a été renvoyée à la prochaine session.

Ce dernier confirme les débats sur la forme et le fond lors de la session qui s’ouvre en octobre. « Le projet est pour le moment au niveau de la commission qui a fait un travail de fond et le rapport sera présenté en plénière pour que chaque député puisse se prononcer sur la question de la décentralisation qui est très capitale pour l’avenir de ce pays », explique Bernard Dillah qui annonce le soutien du parlement à la démarche. « Il n y a pas quelqu’un ici qui puisse s’opposer à la décentralisation. Tout le monde veut que la République aille vers la gouvernance locale mais, le problème est qu’il faut que les bases soient bien faites pour éviter les problèmes demain ».

Le projet de loi qui a été transmis à l’Assemblée Nationale est en chantier depuis 1995. Ce n’est pas la première fois que ce projet est transmis à l’Assemblée Nationale. Le ministre délégué à la primature chargé de la politique nationale en matière de la décentralisation, Petro Koni Zézé a indiqué que, dans le passé, l’Assemblée Nationale a déjà renvoyé par deux fois ce texte pour complément.

Ce projet de loi, s’il est adopté, va consacrer l’élection des maires et mettre fin au système de délégation spéciale. Il va aussi asseoir le transfert de pouvoirs et de compétences aux collectivités.

L’Assemblée Nationale va l’étudier dans les prochains jours

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués