NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

UA/CE: La démocratie et la croissance au premier plan

Par Commission européenne - 01/06/2011

L'UE est le plus grand partenaire commercial du continent africain. En 2009, 36% du total des importations de l'Afrique provenaient d'Europe

 

La Commission de l'Union africaine (UA) et la Commission européenne ont réunis leurs collèges à Bruxelles, ce lundi 30 mai à l’occasion de leur cinquième session annuelle conjointe. Ensemble, elles ont défini le programme du partenariat stratégique Afrique-UE et se sont concentrées sur deux questions d'une pressante actualité: La démocratie et la croissance. L'Afrique du Nord connaissant actuellement des mutations démocratiques profondes, il devenait impératif de renforcer la gouvernance politique et économique sur l'ensemble du continent africain. En même temps, alors que le monde se relève de la crise économique, l'Afrique et l'UE doivent relever un défi commun d'envergure: Donner un coup de fouet à la croissance et concentrer leurs efforts sur le développement inclusif et durable de l'Afrique, en visant fermement la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement d'ici à 2015.

 


© Google images
Le partenariat entre l'Afrique et l'UE poursuit des objectifs communs au-delà des relations traditionnelles de donateur à bénéficiaire.
M. Jose Manuel Barroso, président de la Commission européenne, a déclaré avant la réunion: Les changements historiques que connaît le continent africain ouvrent des perspectives énormes pour renforcer les relations entre nos continents. Nos deux commissions resteront les moteurs de l'ambitieux partenariat UE-Afrique. Ensemble, nous pouvons accomplir de réels progrès pour les peuples d'Europe et d'Afrique, en nous attaquant aux problèmes internationaux, en créant plus de perspectives pour le commerce, les investissements et le développement inclusif et en traitant les aspirations des populations à l'avènement de réformes démocratiques et à l'instauration de la justice sociale. Le partenariat stratégique entre l'Afrique et l'UE poursuit des objectifs communs au-delà des relations traditionnelles de donateur à bénéficiaire, dans un dialogue entre homologues. L'UE est le plus grand partenaire commercial du continent africain. En 2009, 36% du total des importations de l'Afrique provenaient d'Europe. Les institutions européennes sont aussi le deuxième donateur à l'Afrique sur le plan international.

La Commission européenne a engagé 24,4 milliards d'euros par ses divers instruments financiers pour la période 2007-2013 afin d'appuyer la stratégie commune Afrique-UE et ses partenariats thématiques. Les discussions visaient donc à renforcer la coopération politique et technique entre les deux institutions, à impulser un nouvel élan à la mise en œuvre de la stratégie commune Afrique-UE et à formuler des propositions pour le programme politique futur.

 

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués