SOCIéTé  |    

Centrafrique : 4 réfugiés morts lors d’une attaque des groupes armés à la frontière ouest avec le Cameroun

Par RJDH Centrafrique - 04/10/2017

Au moins 4 réfugiés centrafricains sont tués et 4 autres enlevés, lors d’un affrontement entre les groupes armés dans le village Koya1-Bwakine à environ 3 km du site des réfugiés centrafricains de Tim

 

Au moins 4 réfugiés centrafricains sont tués et 4 autres enlevés, lors d’un affrontement entre les groupes armés dans le village Koya1-Bwakine à environ 3 km du site des réfugiés centrafricains de Timangolo, situé à 37 km de Gbiti au Cameroun, apprend-t-on des sources humanitaires.

La zone ouest de la Centrafrique, frontalière avec le Cameroun a été attaquée le 21 septembre dernier, par un groupe armé encore non identifié. Cette attaque a couté la vie à 4 réfugiés centrafricains. Beaucoup ont été obligés de fuir vers la sous-préfecture d’Amada-Gaza et Gamboula en République Centrafricaine.

 


© Droits reservés
Selon les sources humanitaires, 4 réfugiés en dehors des tués, ont été enlevés lors de l’attaque, « les ravisseurs ont exigé des rançons pour leur libération. Le 22 septembre, au cours d’un accrochage entre les forces camerounaises et les assaillants, 4 personnes auraient été tuées dont 3 réfugiés et 1 élément du groupe armé », rapporte cette source dans l’aperçu humanitaire publié par OCHA.

Les acteurs humanitaires notent qu’il y’a une forte mobilisation des groupes armés dans les zones frontalières, ce qui contraint les réfugiés à retourner vers la Centrafrique. « Le nombre de ces rapatriés spontanés n’est pas encore connu. Aucune évaluation humanitaire n’est encore possible dans la zone. Cependant, il faut noter que l’état de délabrement avancé des infrastructures routières (ponts et routes) constitue l’un des défis majeurs de l’accès humanitaire dans cette zone » lit-on dans l’aperçu humanitaire publié par OCHA.

Selon les informations du RJDH, ces hommes auraient fait incursion à partir du village Gbiti au Cameroun et se seraient dirigés vers un campement d’éleveurs peuls transhumants. Cette situation fait monter la tension dans la zone.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués