SOCIéTé  |    

La Minusca annonce le retrait de Sidiki de la ville de Bocaranga

Par RJDH Centrafrique - 04/10/2017

Le porte-parole de la Minusca Vladimir Monteiro a annoncé ce mercredi 3 octobre, le retrait de Sidiki de la ville de Bocaranga occupée par son mouvement 3R depuis la semaine dernière

 

Le porte-parole de la Minusca Vladimir Monteiro a annoncé ce mercredi 3 octobre, le retrait de Sidiki de la ville de Bocaranga occupée par son mouvement 3R depuis la semaine dernière. Cette annonce a été faite lors de conférence de presse hebdomadaire de la mission onusienne.

Ce retrait de Sidiki fait suite à l’ultimatum de trois jours que lui avait lancé la mission après l’occupation de la localité par ses hommes, « après l’ultimatum de la Minusca, Sidiki s’est retiré de la ville. Puisqu’il est signataire de l’accord du DDRR, on ne pouvait pas lui mettre la main dessus et le transférer à Bangui », affirme Monteiro.

 


© Droits reservés
Le porte-parole de la Minusca n’a précisé ni les circonstances ni le jour de son retrait qui selon les informations du RJDH ne serait pas encore effectif. Nos informations indiquent que les hommes de Sidiki, malgré l’expiration de l’ultimatum de la Minusca sont encore dans la ville de Bocaranga, où ils continuent les pillages.

Contacté par le RJDH, le député de Koui Eusèbe Ngaïsset, remet en cause les propos du porte-parole de la Minusca, « au moment où je vous parle, les éléments de 3R sont à Bocaranga voire Bouar. Vous comprenez que l’affirmation du porte-parole de la Minusca relève de l’imaginaire et de la surenchère », dénonce l’honorable.

Le député de Bocaranga, Martin Ziguele rejette aussi l’information de la Minusca et souligne que les Séléka proches de Paoua « ont quitté pour venir renforcer ceux de Bocaranga ». L’honorable a aussi confirmé les scènes de pillage dans la ville.

La ville de Bocaranga attaquée le 23 septembre dernier est toujours sous contrôle des éléments de Sidki, un démenti de l’affirmation de la Minusca qui à travers son porte-parole, annonce le retrait de ce chef rebelle de la ville de Bocaranga.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués