ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Centrafrique: Une formation des formateurs en «Business Edge»

Par Sébastien Lamba - 31/05/2011

La ministre du Commerce et de l’Industrie, Marlyn Mouliom Roosalem, a ouvert les travaux l’atelier «Business Edge», à Bangui

 

Organisé par la Société Financières Internationale (SFI), en partenariat avec le Ministère de la Promotion des Petites et Moyennes Entreprises, du Secteur Informel et du Guichet unique, «Business Edge», est une formation pratique adaptée à l’environnement local des affaires. Cet atelier vise à accroître la productivité des entreprises à travers l’amélioration et le perfectionnement des compétences des dirigeants des Petites et Moyennes Entreprises (PME) ainsi que les cadres moyens des grandes entreprises. «Le gouvernement centrafricain attache un intérêt particulier à cet atelier dont l’intérêt est d’accroître la productivité des entreprises créatrices d’emploi et instruments de lutte contre la pauvreté», a réitéré la ministre de Commerce et de l’Industrie. Marlyn Mouliom Roosalem a indiqué dans son discours d’ouverture que «de nombreuses études commanditées par nos partenaires au développement ont mis en exergue la faiblesse des chefs d’entreprises, d’où la nécessité de renforcer leurs capacités afin d’éviter la faillite de leurs établissements qui a une incidence sur les finances publiques.»

 


© journaldebangui.com
Marlyn Mouliom Roosalem
Dans son adresse aux participants, le Représentant résident de la SFI est revenu sur le rôle joué par son institution: «Le rôle particulier de la Société Financière Internationale est de promouvoir le développement du secteur privé afin de lui permettre de contribuer au développement économique des pays en voie de développement», a précisé Justin Kouakou. Selon lui, la SFI soutient la politique du gouvernement centrafricain afin de promouvoir le rôle du secteur privé dans la relance économique et favoriser le développement d’un secteur privé dynamique, compétitif et créateur d’emploi.

Cet atelier de formation des formateurs a réuni une vingtaine de cadres du Ministère de la Promotion des Petites et Moyennes Entreprises, du Secteur informel et du Guichet unique ainsi que les représentants des Groupements des Associations Professionnelles. Ils seront formés pendant sept jours sur la gestion des ressources humaines, la gestion financière et comptabilité, la gestion opérationnelle et générale, la gestion commerciale et la productivité personnelle. Il faut rappeler la SFI est implantée à Bangui en Centrafrique en 2008. Elle s’est fixée comme objectif d’adapter son appui aux efforts de reconstruction du pays. Elle fournit également des services d’assistance technique et de conseils qui visent à appuyer le développement du secteur privé.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués