NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Retour sur la participation du Président Touadéra à la 72ème session de l’Assemblée Générale des Nations-Unies

Par ACAP - 26/09/2017

Le Conseiller en Communication et Porte-Parole de la présidence de la République, ,Albert Yaloké Mokpème, a animé, samedi 23 septembre 2017 à Bangui, un point de presse y relatif

 

Le Conseiller en Communication et Porte-Parole de la présidence de la République, ,Albert Yaloké Mokpème, a animé, samedi 23 septembre 2017 à Bangui, le point de presse hebdomadaire relatif à la participation du Président Faustin Archange Touadéra à la 72èmesession ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations-Unies à New-York, aux Etats-Unis d’Amérique.

Albert Yaloké Mokpème a expliqué que le président de la République a coprésidé, mardi 19 septembre dernier avec le Secrétaire Générale des Nations-Unies Antonio Guterres, une réunion de haut niveau consacrée à la République Centrafricaine en présence du président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat.

Il a souligné que les partenaires de la République Centrafricaine, notamment le président de la C.E.E.A.C. (Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale), des Représentants de l’Union Européenne, de la Banque Mondiale et des membres du Groupe International de Soutien (ancien G.I.C.), ont également participé à cette réunion ministérielle.

Le Chef de l’Etat centrafricain a présenté la stratégie de mise en œuvre par son gouvernement depuis le retour à l’ordre constitutionnel, la restauration de l’autorité de l’Etat et la mise en place des grandes institutions de la République, a-t-il indiqué.

Selon lui, le Président Touadéra a indiqué aux partenaires que « le processus de consolidation de la paix et la réconciliation nationale vont se poursuivre par le dialogue et que les réformes en cours visent à améliorer l’efficacité du travail du Gouvernement, des services publics à travers une gestion transparente du personnel et des ressources de l’Etat, tout en prenant en compte la nécessaire représentativité des minorités et des femmes ».

Le Porte-parole de la présidence a noté que cette réunion visait à s’assurer de l’appui nécessaire des partenaires internationaux en vue de contribuer au renforcement des moyens permettant d’oeuvrer pour le retour de la paix et de la prospérité dans le pays.

Il a aussi signalé que le Président Faustin Archange Touadéra a donné une conférence de presse aux médias internationaux soucieux de s’informer davantage sur la situation sécuritaire, la restructuration de nos forces de défense, le défi humanitaire et le relèvement économique de la République Centrafricaine.

Il rappelé que durant son séjour new-yorkais, le Chef de l’Etat a accordé des audiences à d’illustres personnalités sur des sujets brûlants du monde et plus particulièrement de la RCA, notamment Mme Michaelle Jean, Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie, venue réaffirmer l’appui et l’engagement de son institution aux côtés du peuple centrafricain dans sa quête de sécurité et de paix pour une vie meilleure.

Le conseiller Mokpème a précisé que les autres personnalités reçues par le Président Touadéra sont : Michel Sidibé, Directeur Exécutif de l’Onusida, Fatou Bensouda, Procureure Générale de la Cour Pénale Internationale, Iyad Amin Madani, Secrétaire Général de l’Organisation de la Coopération Islamique (O.C.I.) et Virginia Gamba, Sous-Secrétaire Générale des Nations-Unies pour les enfants et les conflits armés.

Le Porte-parole de la présidence a expliqué que le moment solennel de cette 72e session de l’Assemblée Générale a été la montée à la tribune des Nations-Unies du président de la République, Faustin Archange Touadéra, vendredi 22 septembre 2017 aux alentours de 14 heures 40 minutes.

Le discours du Professeur Faustin Archange Touadéra vise à rappeler à la communauté des nations que la crise en RCA, si on n’y prend pas garde, peut s’étendre à toute la région, a-t-il souligné.

Dans son plaidoyer, le président de la République a lancét un appel vibrant au Conseil de Sécurité des Nations-Unies pour le renforcement des capacités de la Mission multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) par l’envoi de 4 contingents supplémentaires pour endiguer la violence dans l’arrière-pays, la levée de l’embargo sur les armes qui pèse lourdement sur l'armée et le réarmement des Forces armées centrafricaines formées par la mission de l'Union Européenne (EUTM) afin de les déployer sur le terrain auprès des forces internationales, a précisé le Conseiller Mopkpème

Il convient de rappeler que ces activités du Chef de l’Etat était retransmis en direct à la Télévision et à la Radio Centrafricaine.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués