SOCIéTé  |    

Centrafrique : Les autorités de Nola procèdent à la ré-inhumation des ossements humains

Par RJDH Centrafrique - 20/09/2017

La municipalité et le tribunal de grande instance de Nola ont procédé vendredi dernier à l’exécution du projet de ré-inhumation des ossements humains. Plusieurs ossements ont alors été ré-inhumés

 

La municipalité et le tribunal de grande instance de Nola ont procédé vendredi dernier à l’exécution du projet de ré-inhumation des ossements humains. Plusieurs ossements ont alors été ré-inhumés.

Selon Narcisse Danboy, procureur près du tribunal de grande instance de Nola, ces ossements ré-inhumés ont été gardés au niveau du tribunal après arrestations et jugements des trafiquants en 2015, « c’est après des réunions au niveau de la structure judiciaire avec les couches sociales de la localité que la décision de ré-inhumation a été finalement prise », explique-t-il.

Cette cérémonie a eu lieu au cimetière du centre commercial de Nola. Au total, trois Cranes et plusieurs fémurs ont été ré-inhumés.

Dans cette région du pays, les trafics des organes humains sont fréquents.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués