SOCIéTé  |    

Casques bleus: «tourner la page» des abus sexuels

Par Ats - 12/09/2017

Le nouveau chef des Casques bleus veut s'assurer de la mise en oeuvre d'une «politique beaucoup plus forte» contre les violences sexuelles.

 

Le nouveau chef des opérations de maintien de la paix à l'ONU veut «tourner la page» des Casques bleus impliqués dans des abus sexuels. Il a aussi dit vendredi à Genève qu'il demandera de «modestes renforts» en Centrafrique et que 150 gardes seront déployés en Libye.

Contingent retiré

«Nous avons une politique beaucoup plus forte» contre les violences sexuelles, a dit devant la presse le Français Jean-Pierre Lacroix. Il faut désormais «s'assurer réellement de sa mise en oeuvre», a ajouté le sous-secrétaire général de l'ONU.

L'attitude des Casques bleus responsables d'abus en Centrafrique a «été scandaleuse», mais «des dizaines de milliers» de leurs collègues «font bien leur travail» dans le monde, a-t-il dit. Fin décembre dernier, une enquête interne des Nations Unies avait permis d'identifier plus de 40 Casques bleus soupçonnés d'avoir perpétré des agressions sexuelles en 2014 et 2015.

Un contingent avait été retiré. Ajoutée au désengagement de troupes américaines et de celles d'un pays voisin, cette mesure doit désormais être suivie d'une augmentation des capacités face à la «hausse des menaces» en Centrafrique où l'ONU a récemment mis en garde contre des signes de génocide.

Efforts «pas importants» en Centrafrique

Comme il l'avait laissé entendre il y a un mois, M. Lacroix a souligné vendredi qu'il demanderait bien des renforts au Conseil de sécurité, sans les chiffrer. Mais ces «effectifs ne seront pas importants», a-t-il dit, en expliquant que le mandat dont la force de l'ONU (MINUSCA) est chargée est lui suffisamment fort. Et d'appeler aussi les dirigeants centrafricains à contrer la montée des discours anti-ethniques observée récemment.

Plus largement, M. Lacroix souhaite davantage de femmes parmi les Casques bleus. Il estime que ses troupes ont besoin de meilleurs équipements et doivent davantage être actives sur la prévention des violences. Et de considérer comme «saine» la pression budgétaire sur les opérations de la paix même si «elle a des limites».

L'ONU va par ailleurs envoyer 150 gardes militaires népalais en Libye. Ils seront notamment chargés de préparer le retour de la Mission de l'ONU en Libye.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués