NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Inde/Afrique: 2.736 milliards Fcfa d’aide sur trois ans

Par Journaldebangui.com, Xinhua - 27/05/2011

Voilà le montant que l’Inde promet aux pays Africains à l’issue du sommet d’Addis-Abeba

 

L’Inde va donc casser sa tire lire et affole déjà les compteurs avec une annonce de prêts de 2400 milliards CFA (5 milliards de dollars) en faveur du continent africain, sur les trois prochaines années. Par ailleurs, son Premier ministre, Manmohan Singh, qui partage la même vision que le continent, entend accorder une subvention de 336 milliards de francs Cfa (700 millions de dollars) sous forme de dons en faveur de l’Afrique. C’est décidément le printemps des relations indo-africaines avec cette pluie de milliards annoncée en faveur du continent dans les trois années à venir. Le Premier ministre indien et le Président de la commission de l’Union africaine, Jean Ping, entendent partager la vision sur le renforcement du partenariat entre les deux grandes entités qui représentent près de la moitié de la population mondiale. L’Inde, par la voix de son Premier ministre, est heureuse de poursuivre les efforts entamés dans les domaines du développement infrastructurel, de l’intégration africaine régionale et de la promotion des ressources humaines, depuis le premier sommet du genre, tenu en 2008 dans la capitale indienne. A la suite de l’opérationnalité effective du projet dit Pan-african E-Network sur la télémédecine et le téléenseignement, New-Delhi propose mieux: le lancement d’une université indo-africaine virtuelle.

 

Une aubaine pour les milliers d’étudiants africains très intéressés par les programmes de bourses annuelles offertes par l’Inde pour des études post- universitaires dans des universités indiennes. Le Premier ministre Manmohan Singh annonce, à ce propos, que 10 000 nouvelles bourses seront accordées aux étudiants africains dès le début des activités de cette université virtuelle. C’est parce que dit-il, lors du premier sommet, l’Inde avait promis de miser davantage sur la promotion des ressources humaines africaines par le biais d’une offre de qualité en matière d’éducation et de formation. Au total, l’Inde ne compte pas accorder moins de 22000 bourses en direction des étudiants africains dans les trois prochaines années.

Un conseil indo-africain des affaires
Le géant asiatique ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et entend installer avec l’Afrique des plateformes de base pour la promotion de la sécurité alimentaire. L’industrie cotonnière africaine en pleine crise, sera aussi promue avec des process de produits à haute valeur ajoutée. De même, l’installation prochaine d’un institut indo-africain pour l’agriculture et le développement rural est annoncée par l’autorité indienne. De même qu’une Université indo-africaine pour les sciences de la vie et de la terre. La coopération avec les institutions régionales et sous-régionales africaines sera aussi renforcée. Par ailleurs, Manmohan Singh propose l’établissement d’un conseil indo-africain des affaires qui sera un cadre de réflexion et d’échanges commerciaux fructueux entre les hommes d’affaires des deux entités géographiques.

 

960 millions de francs Cfa à l’UA
L’Inde, par ailleurs grande puissance militaire a toujours soutenu les efforts du continent en matière de renforcement des capacités militaires et de maintien de la paix. C’est dans cette dynamique que son Premier ministre a eu le plaisir d’annoncer aux Chefs d’Etat du continent la contribution de son pays à hauteur de 960 millions de francs Cfa (2 millions de dollars) pour venir en appoint aux efforts déployés par la mission de l’union africaine en Somalie. Ce sommet “historique” Afrique-Inde a enregistré la participation de plusieurs chefs d’Etat dont Meles Zenawi de l’Ethiopie, le pays hôte, le Président Equato-guinéen, Président en exercice de l’Union africaine Théodoro Obiang Nguema, le Président Abdoulaye Wade du Sénégal, le Président Mohamed Ould Abdel Aziz de la Mauritanie, le Président Mwai Kibaki du Kenya, le Président Idriss Deby du Tchad, le Président François Bozizé de la République centrafricaine, les Présidents du Malawi, de la Namibie…de même que le Vice -Président Mohamed Namadi Sambo.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués