SOCIéTé  |    

Centrafrique: Des hommes armés attaquent un véhicule sur l’axe Ndélé-Bamingui

Par Kpangbandjé - 26/05/2011

Le véhicule assurant le transport en commun communément appelé «Dieu est grand» a été attaqué par des hommes armés entre Bangoran et Dangavo sur l’axe Ndélé-Bamingui

 

L’insécurité reste un problème reste un problème majeur dans le nord du pays. Le lundi 23 mai 2011 aux environs de 17 heures, un véhicule de marque Toyota que la population de Ndélé connaît sous le nom de «Dieu est grand», était tombé dans une embuscade des hommes armés jusque là non identifiés lorsque le véhicule a quitté la ville de Ndélé pour cette direction. De source fiable, la mission de ces hommes armés serait de s’en prendre à une autorité locale qui devrait voyager à bord du véhicule mais qui aurait changé finalement de véhicule. Selon M. Moussa Ibrahim, conducteur du véhicule, c’est pour la deuxième fois que son véhicule est attaqué sur le même axe. Les malfaiteurs ont utilisé une méthode simple pour stopper le véhicule car ils ont jeté un arbre mort au milieu de la voie pour obliger le conducteur à s’arrêter une fois à leur niveau.

 


© lexpress.fr
Des hommes armés
Lorsque ces hommes sont sortis de leur cachette, ils ont fait descendre du camion tous les hommes qu’ils ont pris le soin d’inspecter. Ils ont blessé par balle un médecin qui ne voulait pas les laisser prendre son sac. Le chauffeur a indiqué aussi que ces hommes sont partis en emportant plus de 780.000 Fcfa ainsi que des bagages appartenant aux passagers. «Ils étaient au nombre de huit, tous armés et ils parlaient avec un accent soudanais», nous a confié le chauffeur du camion. Certains autres passagers à bord ont été molestés par des agresseurs qui ont mis à sac le véhicule avant de disparaître. La partie nord de la République Centrafricaine est depuis quelques jours exposée à des agressions armées dont les auteurs viennent pour la plupart de l’extérieur du pays, selon certains témoignages. Cela prouve largement la porosité de nos frontières avec les Etats voisins d’où quittent des malfaiteurs pour venir semer la panique et la terreur au sein de la population… Malheureusement, les autorités sont encore silencieuses devant de telles agitations.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués