SOCIéTé  |    

Un bus de la SONATU confisqué par un policier à la suite d’un accident

Par Kpangbandjé - 25/05/2011

Selon les faits reportés, le bus aurait heurté un homme en état d’ébriété dans le 3ème arrondissement de Bangui

 

Le samedi 21 mai 2011, le bus immatriculé DP 007 BG qui n’a pas travaillé depuis quelques jours parce qu’un accident de circulation routière s’était produit devant Olympia 007 sur l’avenue du lieutenant Koudoukou où le bus a heurté un homme. Selon des témoins entendus sur place, la victime était tellement ivre, mais a quand même eu le courage de demander au conducteur du bus de lui donner 5000 Fcfa pour aller se soigner lui-même. Le conducteur a refusé et décidé avec son steward d’emmener la victime à l’hôpital pour des soins appropriés. Arrivé au km 5, un policier qui était en service a stoppé le bus pour le conduire au commissariat à cause de l’accident. Il a procédé à la confiscation des papiers et la clé de contact du véhicule avant de demander la réparation du dommage avant de s’en allé. Pour le chauffeur, le policier était déjà ivre lorsqu’il faisait «son travail». Selon le policier, le chauffeur a voulu abandonner sa victime pour partir mais il s’est interposé car la victime portait des blessures sur son corps. Le samedi de l’accident, le directeur administratif et financier de la SONATU s’était rendu au commissariat mais selon lui, personne ne voulait le recevoir.

 


© journaldebangui.com
Bus de la société national des transport en RCA
Or, depuis que le véhicule se trouve dans les locaux dudit commissariat de police, le commissaire ne maîtrise pas le dossier jusqu’au matin du mardi 24 mai 2011 où l’avocat de la société s’y est personnellement rendu pour qu’enfin, lumière soit faite sur le dossier. C’est alors qu’après quelques heures de discussion entre l’équipe de la SONATU conduite par son DAF et celle du commissariat, le commissaire a tenté de calmer la tension en demandant fermement au policier de rendre la clé du bus à la société. D’après le commissaire, le policier a tord car il largement dépassé sa zone de juridiction étant donné que l’accident s’était produit dans le 5ème arrondissement. Ce qui revient à dire que c’est le commissariat du 5ème arrondissement qui devrait en principe se charger de cette affaire. Sur ces mots, il a été demandé au policier de sortir la clé du bus mais, celui-ci a nié qu’il ne l’avait pas pris. Après une recherche dans le bus, la clé a été retrouvée et le bus a ainsi quitté les locaux du commissariat de police du 3ème Arrondissement après y avoir passé plus de trois jours.

La ville de Bangui qui avait longtemps souffert du problème constant de transport urbain, avait été soulagée avec l’arrivée et l’installation de la société nationale de transport urbain (SONATU) qui a mis à la disposition du public banguissois, des autobus assurant ainsi le transport sur plusieurs lignes de la capitale. Quels mois après, d’autres autobus ont desservi les axes des provinces, aidant ainsi à la lutte contre l’enclavement. Et pourtant, cette société rencontre souvent des problèmes de grandes envergures. Il faut souligner que ces journées perdues ne pourront être rattrapées.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués