FOOTBALL   |     AUTRES SPORTS  |     SPéCIALE CAN 2013  |    

Centrafrique: L’équipe nationale court le risque d’être écarté des compétitions internationales

Par RJDH Centrafrique - 22/08/2017

La fédération de football s’inquiète du risque de mise à l’écart de l’équipe nationale de football

 

la fédération de football s’inquiète du risque de mise à l’écart de l’équipe nationale de football. Inquiétude exprimée par Octave Mahamat Adiallo à Bangui lors d’une conférence de presse suite à l’affaire Jules Accorsi, ex sélectionneur des fauves de bas-oubangui.

Cette nouvelle intervient au moment où le pays est dans la course pour sa qualification à la CAN 2019. Logés dans la poule H, les centrafricains ont remporté lors premier match le 11 juin dernier contre le Rwanda à domicile et se positionnent bien pour participer à sa première CAN alors que la CAF vient d’augmenter le nombre des pays devant participer à cette coupe d’Afrique des Nations.

La fédération justifie sa crainte par l‘exigence de la commission discipline de la FIFA qui a sommé pour une dernière fois la fédération à s’acquitter de ses obligations vis-à-vis de Jules Accorsi d’ici là en ces termes « une dernière fois de payer sans tarder le montant restant du, au plus tard le 1er septembre 2017, et de nous (FIFA) faire parvenir une copie du justificatif de paiement » peut-on lire dans la lettre de la commission FIFA.

La fédération prône une solution négociée. « Nous allons nous agenouiller devant le gouvernement qui est notre seul sponsor pour nous aider à trouver une solution à ce problème », a dit Octave Mahamat Adialo, président de la sélection au sein de la Fédération nationale.

Le contentieux entre la RCA et Jules Accorsi entraineurs de l’équipe nationale entre 2009-2012 découle de non-paiement de ses émoluments. Ce dernier a saisi le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de la FIFA et a eu gain de cause. Mais la fédération lui a décaissé 25 million et devra encore débourser 96 million supplémentaires.

Fort des compétitions internationales, la Fédération centrafricaine de football a alors engagé un partenariat, dit-elle de bénévolat avec le technicien suisse Raoul Savoy qui a conduit le pays à la victoire face au Rwanda en juin dernier. Ce qui a certainement motivé la relance de l’affaire Accorsi selon les observateurs du football centrafricain.

Le verdict de la FIFA est sans appel si le pays ne répond pas à la sommation de la commission discipline d’ici le 1er septembre. Le pays ne serait pas dans les compétitions internationales pour une durée de 4 ans assorties des amendes.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués