SOCIéTé  |    

Centrafrique : Un homme arrêté avec des diamants centrafricains à Douala au Cameroun

Par rjdh - 11/08/2017

 

A l’aéroport de Douala (Cameroun), le 08 août, un britannique d’origine libanaise a été appréhendé par les services douaniers avec de diamants bruts d’une valeur approximative de 560 millions de francs Cfa qui seraient d’origine centrafricaine, a rapporté la presse camerounaise.

Abadi Choudi est le trafiquant britannique d’origine libanaise arrêté à l’aéroport international de Douala en possession de diamants estimés à environ 560 millions FCFA (85370 euros), a indiqué le site koaci.com.

En provenance de Bangui, le trafiquant a été mis en examen pour enquête. Les services compétents estiment que ces diamants proviennent de la République Centrafricaine.

Cette saisie écœure les centrafricains et confirme de jour en jour l’existence d’un réseau de trafic de diamants de guerre alimenté par les libanais et d’autres nationalités en complicité avec des centrafricains. Une situation qui rappelle l’implication criminelle des libanais dans la guerre en Sierra-Leone.

Au début du mois de juillet, l’ONG Global Witness a révélé que les trafiquants de diamants de sang centrafricains se servent des réseaux sociaux (Facebook, Twitter Messenger, …) pour dénicher un client. Ces libanais opèrent à visage découvert. Ils utilisent toutes les méthodes pour certifier le diamant de sang et l’exportent sur le marché international.

 


© Droits réservés

Les zones minières de la Centrafrique sont exploitées par les groupes armés qui se bataillent pour leur contrôle. L’or et le diamant sont exportés par des trafiquants vers les pays du Golf, en Chine particulièrement… une fois blanchis dans les pays limitrophes de la RCA. Épingle par la mission d’évaluation du Processus de Kimberly en décembre 2016, le Cameroun veut prendre le taureau par les cornes en matière de lutte contre le trafic de diamants de guerre.

Ce nouveau cas rappelle la saisie des diamants de 234 carats en juin 2017 à l’aéroport de Bangui sur un congolais en provenance de la ville de Bria. Pourquoi certains tombent dans les mailles des filets de la brigade minière, mais le libano-britannique, lui, a pu sortir du territoire avec une telle quantité de pierres précieuses ?
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués