NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Les obsèques de l’ancien Président Ange-Félix Patassé

Par Sebastien Lamba - 23/05/2011

Le Président François Bozizé dans son intervention en langue nationale Sango, a demandé pardon aux enfants Patassé

 

Les obsèques de l’ancien Président Ange-Félix Patassé, décédé le 5 avril dernier se sont déroulées sur l’Avenue des martyrs, sous la présidence du Président de la République, François Bozizé, samedi 21 mai 2011, à Bangui. Le Président François Bozizé dans son intervention en langue nationale Sango, a demandé pardon aux enfants Patassé de son absence à la place mortuaire de leur père Ange-Félix Patassé, afin d’éviter des troubles. «Lorsqu’on parle de ce qu’on appelle la ‘’politique’’ faisons beaucoup d’attention. La politique n’a ni de tête, ni de queue», a déclaré le Président François Bozizé.

 


© journaldebangui.com
Le couple présidentiel à la Place des martyrs
Le Président François Bozizé a déclaré qu’il n’est pas à l’origine de la mort de l’ancien Président Ange-Félix Patassé. Le Président François Bozizé a expliqué avoir dépêché son médecin au chevet du Président Ange-Félix Patassé alors qu’il était hospitalisé à la Clinique Choab. Il voulait s’enquérir du dossier afin de procéder aux formalités d’usage pour son évacuation sanitaire à l’Hôpital Val de Grace à Paris. Pour le Président François Bozizé, l’entourage du Président Patassé entretenait le mystère, autour de ces dossiers. «Aujourd’hui le décès du Président Ange-Félix Patassé n’engage pas ma responsabilité», a-t-il dit en substance.

 


© journaldebangui.com
Les enfants Patassé
L’ancien Premier ministre du Président Ange-Félix Patassé, Anicet Dologuélé, dans son témoignage a souligné que pour la première fois, depuis plusieurs décennies notre pays se reprend sans ancien Chef d’Etats de la République vivant. «En l’espace de quelques mois, nous aurons enterrés André Kolingba et Ange-Félix Patassé. Les deux Chef d’Etats qui ont porté la destinée de notre pays pendant un peu de quart de siècle, c'est-à-dire que nous n’avons plus de sages vers qui nous tourner pour aider à tempérer nos convulsions internes. Il nous appartient de rabâtir tous ensemble un Etat moderne et d’amorcer le développement de notre pays la main dans la main dans un esprit de dialogue et de solidarité sous l’autorité du gouvernement de la République», a –t-il conclu.

 


© journaldebangui.com
Les honneurs militaires
Le ministre chargé du secrétariat du Gouvernement des et des Relations avec les Institutions, Michel Koyt dans son oraison funèbre a indiqué qu’à l’âge de 29 ans, débute son ascension dans la hiérarchie sociale et politique. En janvier 1966, suite au coup de force militaire du Colonel Jean Bedel Bokassa, il devient membre du gouvernement. Sans discontinuité et ceci jusqu’à juillet 1978, il occupera sous son mentor Bokassa devenu Empereur, plusieurs portefeuilles ministériels: ministre de l’Agriculture et du Développement Rural (1966-1968; ministre des Transports et de l’Aviation Civile (1969-1972); ministre d’Etat chargé de l’Agriculture et Développement Rural (1973); ministre d’Etat chargé de l’Agriculture et du Développement Rural (1973) et enfin, Premier ministre (1976-1978).

 


© journaldebangui.com
Sous la haie
Dix ans plus tard, a-t-il ajouté le Général d’Armée André Kolingba, suivant le mouvement amorcé dans les anciennes colonies francophones, tient une élection présidentielle libre, multipartite et équitable. Ange-Félix Patassé est élu Président de la République Centrafricaine le 22 octobre 1993 et réélu en 1999. Renversé par François Bozizé le 15 mars 2003 et contraint à un second exil au Togo, a poursuivi le ministre Michel Koyt, il est rentré après sept ans d’exil au Togo à la faveur du Dialogue Politique Inclusif (DPI) de décembre 2008. «Candidat aux élections législatives et présidentielles de 2011, il était arrivé second à l’élection présidentielle organisée en janvier de cette année», a conclu le ministre Michel Koyt.

Il faut retenir sur ses réalisations au plan politique, il est président Fondateur du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (Mlpc); Syndicaliste, membre fondateur de l’Union Générale des Travailleurs Centrafricains (UGTC); membre fondateur de la CEMAC et de la CEN-SAD; ancien membre actif de la Fédération des Etudiants de l’Afrique Noire en France (FEANF). L’ancien Président Ange-Félix Patassé a été inhumé dans sa ferme de Complexe Colombes-Mines Forêt au PK 26 sur la route de Boali au sortir nord-ouest de Bangui.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués