ECONOMIE ET BUSINESS  |    

La BAD s’engage à financer l’agriculture et l’énergie en RCA

Par Journaldebangui.com avec Adiac-Congo - 30/07/2017

L’annonce y relative a été faite jeudi par le directeur général région Afrique centrale du groupe de la Banque africaine de développement, Dr Ousmane Doré

 

La Banque africaine de développement (BAD) s’engage à financer deux secteurs de développement en République Centrafricaine, notamment, l’agriculture et l’énergie. L’annonce du financement de ces projets a été faite jeudi 27 juillet, par le directeur général région Afrique centrale du groupe de la BAD, Dr Ousmane Doré.

« Il s’agit de la coopération entre mon institution et la République Centrafricaine. Je suis venu parce que nous avons des opérations sur le terrain. C’est pour nous assurer que ces opérations soient exécutées conformément à l’esprit de la requête que le gouvernement a formulée. En particulier, je fais allusion au programme d’appui à la réhabilitation des services de base que nous avons engagée aux alentours de Bangui. Il était important pour nous avant de passer à la phase 2 de ce projet qui va couvrir la zone de Bambari que le gouvernement a bien désignée parce que cela entre dans la grande stratégie de rétablissement de la paix dans ce pays», a expliqué Dr Ousmane.

 


© ©Droits réservés
Pour entamer la deuxième phase de son programme engagé avec le gouvernement centrafricain, la Banque Africaine de Développement veut s’assurer de la réalisation effective des projets contenus dans la première phase du programme. D’après le Dr Ousmane Doré, la BAD a déjà inscrit des allocations au titre de la phase 14 qui permettront de d’engager des interventions ciblées dans les différents secteurs de l’économie centrafricaine.

«La République Centrafricaine a certainement subi des chocs exogènes, il faut donc rétablir la stabilité macroéconomique. Donc, un appui budgétaire est un élément important de ce programme viendra renforcer ce que les autres partenaires sont aussi en train de faire, notamment le FMI et la Banque Mondiale», a renchérit l’émissaire de la BAD
Il a annoncé par ailleurs que «mais aussi nous venons en terme d’appui projet. Les projets dans le secteur de l’énergie par exemple et essentiellement dans le domaine de l’agriculture. Je tiens à vous rappeler que la nouvelle stratégie va mettre un accent tout particulier sur la promotion de l’agriculture à travers le développement des chaines de valeur.

Nous allons discuter avec le ministre en marge de notre assemblée annuelle en Inde pour dire que le potentiel de la République Centrafricaine devrait permettre qu’on puisse trouver des financements et de développer des zones non encore agro-industrielles »
.

Pour sa part, le ministre centrafricain de l’Economie Félix Moloua a salué cet engagement de la BAD et en a interpellé les fauteurs de troubles dans le pays de cesser les hostilités afin de permettre le relèvement du pays.

 
MOTS CLES :  Rca   Bad   Agriculture   Energie   Financements 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués