NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Législatives au Sénégal: le pays dans le calme pendant le vote

Par RFI - 30/07/2017

Après une campagne tendue, un peu plus de six millions de Sénégalais sont départagés entre le camp du président Macky Sall et l'opposition portée par Abdoulaye Wade et le maire de Dakar

 

Dans les bureaux de vote de la capitale, il a fallu attendre pour entendre le traditionnel «A voté». Enervement, impatience, forte chaleur qui n’aide pas à calmer les esprits, car le vote a débuté avec du retard, 30 minutes, une heure, parfois plus. La raison : avec 47 listes, la mise en place a pris du temps, notamment dans le bureau de vote numéro 2 de l’école Biscuiterie.

Un bureau présidé par monsieur Samb : «c’est un travail fastidieux, plus que compliqué. Nous sommes là depuis six heures ce matin. On s’attend à une très longue journée».

Second problème : pour la première fois, les électeurs utilisent la nouvelle carte d’identité biométrique. Une carte censée être réputée pour sa fiabilité. Mais certains comme Aidara et Mustapha en possession de ce sésame ne sont pas inscrits sur le fichier électoral : «Ça devient compliqué ». « Moi, je suis rentré, j’ai montré ma carte, on a vérifié sur la liste, mais il n’y avait pas mon nom. Donc ne je peux pas voter».

Divisions et entraide
Le président Macky Sall, qui a voté, en fin de matinée, à Fatick, n’a pas commenté ces problèmes. Problèmes que certains comme Mamie, une jeune femme de 25 ans, essayent de résoudre. Le gouvernement a mis en place un site internet pour connaitre son bureau de vote.

Elle aide donc les anciens en utilisant son téléphone portable : «C’est sur www.elections2017.sn. Mais vous savez, avec les nouvelles technologies, c’est un peu compliqué pour nos anciens. Donc en tant que jeune et citoyenne, je suis là pour aider à ce que les élections se passent bien».

 


© ©Droits réservés
On retrouve à la sortie de bureaux les divisions entendues durant la campagne électorale. Divergence entre ceux qui veulent le changement et ceux qui veulent la continuité. Vu les problèmes, le vote pourrait en tout cas se prolonger ce soir.

Samb, le doigt marqué à l’encre espère en tout cas que tout se déroulera dans le calme : «Espérons que cela se déroule dans la sérénité et dans la beauté la plus absolue».

Une organisation contestée

L’an dernier, en décidant de dépoussiérer le fichier électoral, Macky Sall tablait sur quatre millions d’électeurs, mais ce sont finalement 6,2 millions de Sénégalais qui se sont inscrits. Par manque de temps, plus de 10% des cartes d’identité qui permettent de voter n’ont pas été fabriquées.

Une situation qui a provoqué la colère de l’opposition. Doudou Ndir, le président de la Commission électorale nationale autonome (CENA) a appelé tous les acteurs politiques au calme. «Comme il y a plus de 6 millions d’inscrits, il faut prendre en compte le rush. Il faudrait que la sérénité regagne les rangs», réclame-t-il.

Le vote sera donc possible avec les anciennes cartes d‘identité, de vote et les passeports. Avec cet afflux d'électeurs supplémentaires, le nombre de bureaux a également été revu à la hausse pour éviter un chaos électoral. «Tout cela participe bien entendu à une bonne organisation pour éviter toute contestation postélectorale qui ne serait pas de nature à assurer la sécurité et la stabilité du pays», explique Doudou Ndir.

Les bureaux de vote seront ouverts de 8h à 18h (TU) avec la possibilité de prolonger si tous les électeurs n’ont pas eu le temps de voter. Les premiers résultats de ce scrutin à un tour sont attendus dans la nuit de dimanche à lundi.
 
MOTS CLES :  Senegal   Legislatives,   Vote   Division 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués