SOCIéTé  |    

Le chef de la MINUSCA invite les Centrafricains à un "sursaut patriotique"

Par ACAP - 29/06/2017

Parfait Onanga-Anyanga a déploré le fait que certains acteurs politiques centrafricains veulent faire des forces de la MINUSCA

 

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations-Unies et chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA), Parfait Onanga-Anyanga, a déclaré, lors d'une conférence mercredi 28 juin 2017 à Bangui, que la paix en Centrafrique ne viendrait pas par la guerre.

Parfait Onanga-Anyanga a déploré le fait que certains acteurs politiques centrafricains veulent faire des forces de la MINUSCA, une force offensive dont la mission est de combattre les groupes armés.

Selon lui, la violence ne pourra qu’engendrer la violence et que la MINUSCA est une force d’interposition dont le but est de créer les conditions qui permettront aux Centrafricains de se parler.

Le chef de la MINUSCA a salué la signature du pacte de non-agression conclu entre les groupes armés de l’Ouham Pendé à l’instar de ceux des quartiers Boeing et Km5.

Il a par ailleurs signalé que la MINUSCA travaille actuellement avec le gouvernement sur un projet de redéploiement des forces armées centrafricaines sur tout le territoire national, notamment ceux qui ont suivi la formation de l’EUTM (force de l'Union Européenne).

« Nous faisons tout pour reprendre la main à Bria et que les groupes armés doivent comprendre qu’il faut que la paix revienne dans cette partie du pays pour permettre à la population de vaquer à leurs occupations», a-t-il déclaré.

Parfait Onanga-Anyanga a invité les Centrafricains à soutenir les nouvelles autorités de pays dans leur quête pour pacifier le pays en mettant en place le programme du Désarmement Démobilisation Réinsertion Rapatriement et la Cour Pénale spéciale.

les temps de ceux qui veulent maintenir la Centrafrique dans le désordre sont comptés, il suffit que les groupes armés comprennent que les centrafricains en ont marre de ces folies meurtrières, a-t-il conclu.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués