SOCIéTé  |    

Des corps abandonnés dans les rues de Bria après des violents combats.

Par Corbeau news - 27/06/2017

Un affrontement entre les milices rivales en République centrafricaine empêche les travailleurs humanitaires dans la ville du sud-est de Bria de collecter des corps

 

Un affrontement entre les milices rivales en République centrafricaine empêche les travailleurs humanitaires dans la ville du sud-est de Bria de collecter des corps qui se sont installés dans les rues depuis mardi.

« Les deux parties en guerre n’ont reçu que des renforts au cours des 72 dernières heures et les résidents sont très inquiets », a déclaré Gildas Gbeni, qui dirige l’église catholique de Bria, par téléphone samedi. « La Croix-Rouge locale a recueilli des corps de combattants et de civils, mais il existe encore des domaines où l’accès est difficile ».

Les combats ont éclaté mardi entre les «milices anti-balaka» et une faction du FPRC, une organisation appartenant à l’alliance rebelle principalement musulmane qui a évincé l’ex-président Francois Bozize en 2013. La violence a commencé un jour après le gouvernement et 14 groupes armés , Y compris le FPRC, a signé un accord de paix à Rome qui appelait à un cessez-le-feu immédiat dans le pays. Le gouvernement de la capitale, Bangui n’a pas commenté la question.

 


© Droits reservés
La ville était déjà le théâtre de violence plus tôt ce mois-ci, avec des soldats de la paix des Nations Unies qui essayaient d’empêcher les combattants d’attaquer un camp pour les personnes déplacées. Les affrontements de mardi qui, selon le maire de Bria, ont laissé au moins 100 morts, ont été déclenchés par des disputes sur le contrôle des zones productrices de diamants, selon Arsene Kongbo, adjoint au maire de Bria, à 585 kilomètres (364 milles) au Nord-Estst de Bangui.

« Les groupes armés utilisent le chaos pour obtenir illégalement des diamants et de l’or, ce qui leur permet d’acheter des armes et d’étendre leur influence à d’autres sites de production minière dans la région », a déclaré Kongbo par téléphone.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués