SOCIéTé  |    

Centrafrique : Quelle identité pour la musique centrafricaine ?

Par RJDH Centrafrique - 23/06/2017

Les musiciens centrafricains ont célébré comme leurs compaires des autres pays, la fête de la musique initiée par Jean LANG le ministre français de la culture en 1982

 

Les musiciens centrafricains ont célébré comme leurs compaires des autres pays, la fête de la musique initiée par Jean LANG le ministre français de la culture en 1982. Cette musique centrafricaine souffre de beaucoup de maux entre autres les questions de droit d’auteurs et d’identité.

« Cette musique souffre d’une identité par ce que le centrafricain lui-même en souffre. Nous aimons plus ce qui vient de l’extérieur », a déclaré Mondesir OUALOU, SG de l’Union des Musiciens centrafricains.

La musique centrafricaine subit beaucoup d’influences des sonorités congolaises de la RD Congo. Seuls quelques groupes comme Zokéla Hity Ma Hity ou Abalkin font de la différence en produisant une musique qui représente l’identité culturelle centrafricaine venant du terroir.

Mondesir OUALOU reste optimiste et croit que l’amélioration des conditions de travail des musiciens, avec le projet de texte régissant les droits d’auteurs pourra bouger les choses.

 


© Droits reservés
Les artistes musiciens centrafricains dans l’ensemble mettent tout en œuvre pour faire vivre la corporation et de fait survivre malgré le manque d’une politique de développement culturel dans le pays. Ce manque de politique culturelle est aussi accusé d’être à la base du manque d’identité par les adeptes de cette musique que nous avons interrogés dans les rues de Bangui.

Selon une information RJDH, une loi en rapport avec le droit d’auteur, qui prend en compte cette question d’identité et de promotion de la musique centrafricaine sera devant l’Assemblée Nationale dès que le pays aura ratifié les traités de Marrakech et de Beijing. Ces deux traités comportent des nouveautés qui figureront dans ce nouveau texte.

La musique centrafricaine a une identité hybride et n’arrive pas à s’imposer sur la scène internationale. Les talents ne manquent pourtant pas.

Les artistes musiciens centrafricains ont placé la fête de la musique de cette année sous le thème de la cohésion sociale et du revivre ensemble.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués