SOCIéTé  |    

Basse-kotto théâtre des violents combats

Par LNC - 30/05/2017

Un constat récent dans des zones de conflit en constante amplitude et propension.

 


© Droits reservés
Des combats dans cette Sous-Préfecture ont eu lieu dans les communes et villages de BAKOU, BELINGOUA, ZANGBA ou encore YABANGO, sans oublier ALINDAO et MOBAYE. Un constat récent dans des zones de conflit en constante amplitude et propension.

Au moins 28 morts identifiés, et plus d’une trentaine de blessés. Des chiffres provisoires ne tenant pas compte des cadavres cachés en brousse. L’insécurité dans la zone étant telle, que se serait prendre de grands risques pour s’y aventurer afin de faire des comptages macabres.

La MINUSCA elle déclare avoir envoyé des troupes pour patrouiller dans le triangle Alindao-Bangassou-Mobaye. Des casques bleus que plusieurs élus locaux affirment ne pas avoir encore vu, ni senti leurs effets.

Déclaration de Jérémie GOKORI-NDORO II, le député de ZANGBA : “Malheureusement, le pire est encore à redouter.”

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués