SOCIéTé  |    

Centrafrique: Fête pour les femmes en détention à Bimbo

Par Fleury Koursany - 17/05/2011

L’Association FADEC a célébré la fête de la famille avec les détenues de Bimbo à l’occasion de la journée internationale de la famille

 

L’Association FADEC (Femme Action et Développement en Centrafrique), était en visite auprès des femmes en détention de la maison carcérale de Bimbo. Tout a commencé par une projection de film aux femmes détenues par l’Association FADEC qui n’est pas à son premier coup d’essai dans ce milieu. Cette Association, née de la volonté des femmes chrétiennes de Centrafrique a toujours milité dans le milieu carcéral féminin et apporte sa contribution aux orphelins et autres enfants rendus vulnérables de Centrafrique. Pour cette journée internationale de la famille, alors qu’au niveau national, cette journée est passée inaperçue, les femmes de la prison de Bimbo ont accueilli avec joie, ce geste des membres de l’Association FADEC. Une femme détenue sous couvert de l’anonymat, apprécie à sa juste valeur, «cette ambiance de fête en cette journée dominicale dans une prison. Ça nous a permis de nous divertir et de s’échapper quelque temps de nos propres réalités. Merci à l’Association FADEC qui nous honore car beaucoup de gens ignorent que la femme, c’est la mère d’une famille».

 


© journaldebangui.com
Photo de famille
Mme Haïdara Aïssatou Idriss de l’Association FADEC a déclaré qu’en cette journée internationale de la famille, «il était opportun pour nous membres de venir partager ce moment avec les femmes de la prison de Bimbo et leur donner un peu de vivacité. Une femme même si elle est enfermée reste toujours une mère de famille, place très importante au sein de notre société. A ce titre, elle a besoin d’un peu de distraction. N’oubliez pas que dans une famille, si une mère n’est pas là, son mari ne sera pas bien à l’aise, les enfants aussi et c’est ce qui crée souvent le phénomène des enfants dits de la rue. Une famille ne traite pas un enfant comme sa propre mère étant donné que le père n’est pas souvent à la maison et c’est la mère qui s’occupe plus de l’éducation de l’enfant et même du foyer». Partenaire à part entière dans tout processus de développement, la femme est et demeure dans nos sociétés africaines et même au niveau mondial, le véritable socle de la famille. C’est en fait ce qu’à compris l’Association FADEC qui apporte toute son assistance aux femmes détenues et autres enfants rendus vulnérables pour différentes causes. A la prison de Bimbo, c’est avec de la musique du pays mais aussi le Makossa camerounais que les membres de l’Association FADEC ont partagé avec les femmes de la prison de Bimbo, le repas familial de cette journée de la famille 2011.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués