SOCIéTé  |    

Rencontre des partenaires techniques et financiers du Plan de Relèvement et de Consolidation de la Paix en Centrafrique

Par ACAP - 12/05/2017

L’objectif de cette réunion est de faire le point de l’état d’avancement des activités du secrétariat transitoire du Plan de Relèvement et de Consolidation de la Paix en Centrafrique.

 

Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Félix Moloua, assisté de son collègue des Finances et du Budget, Henri Marie Dondra, a exprimé un satisfecit à la suite de la rencontre avec les partenaires techniques et financiers du Plan de Relèvement et de Consolidation de la Paix en Centrafrique (RCPCA), jeudi 11 mai 2017, à Bangui.

L’objectif de cette réunion est de faire le point de l’état d’avancement des activités du secrétariat transitoire du Plan de Relèvement et de Consolidation de la Paix en Centrafrique.

D’après le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, les points inscrits à l’ordre du jour ont concerné les informations générales, les décisions, les échanges et les divers.

Les informations générales ont porté sur le recrutement du secrétaire permanent du RCPCA et de quatre experts nationaux pour des postes urgents et la réhabilitation d’un local devant abriter le secrétariat permanent.

Après les échanges, tout a porté à croire que les dossiers sont bien avancés et que le local destiné à abriter le secrétariat permanent du RCPCA se situerait dans l’enceinte du siège de l’Autorité Nationale des Elections (ANE). Aux dernières nouvelles, ce local a déjà été équipé en meubles.

S’agissant des décisions, il est ressorti que 8 partenaires sur 22 à Bruxelles se sont positivement manifestés, en termes d’annonces et de décaissements.

Les débats concernant le budget de fonctionnement du secrétariat transitoire ont été poussés.

 


© Droits reservés
Les échanges se sont focalisés essentiellement sur l’initiative du Président de la République qui veut faire de la ville une ville pilote, sans armes et où il devra faire bon vivre. Sur ce point, il est question, entre autres, d’accélérer le redéploiement de l’administration et rétablir des infrastructures de base.

Il est à noter que dans le cadre du RCPCA, il a été mis en place par le Décret n°10.378 un Comité directeur conjoint composé des membres du gouvernement, des représentants de la Présidence de la République et de la Primature ainsi que ceux des partenaires techniques et financiers de la République Centrafricaine résidant dans le pays.

Il incombe à cette structure de suivre la mise en œuvre du RCPCA qui est un plan national et présenté aux partenaires lors de la table-ronde de Bruxelles de novembre 2016.

Les principaux partenaires financiers de la République sont : les agences du système des Nations Unies, la Banque mondiale, le Fonds Monétaire international (FMI), la Délégation de l’Union Européenne, la Banque Africaine de Développement (BAD), l’Agence Française de Développement (AFD), la Communauté Economique et Monétaire des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), la Banque des Etats de l’Afrique Centrale et la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC).
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués