SOCIéTé  |    

Centrafrique: la Minusca réaffirme sa détermination à œuvrer pour la paix

Par Corbeau news - 12/05/2017

La Minusca réaffirme sa détermination à poursuivre ses efforts aux côtés des autorités pour permettre à la Centrafrique de sortir de l’engrenage de la violence causée par les groupes armés

 

Frappée par le deuil depuis lundi soir après l’attaque meurtrière contre ses casques bleus, près de la ville de Bangassou (474 km à l’est de Bangui), la Minusca réaffirme sa détermination à poursuivre ses efforts aux côtés des autorités pour permettre à la Centrafrique de sortir de l’engrenage de la violence causée par les groupes armés.
Quatre soldats de la Minusca, tous Cambodgiens en mission en Centrafrique, ont été tués par des éléments anti-balakas, d’après le service de la communication stratégique et de l’information publique de la Minusca. Dix autres casques bleus dont neuf Marocains et un Cambodgien ont également été blessés lors de l’attaque survenue près du village de Yogofongo, à 20 km de Bangassou. D’après la Minusca, huit éléments anti-balakas auraient été tués lors de ce grave incident.

“La Force de la MINUSCA dénonce les attaques lâches contre ses hommes et indique qu’elle y répondra de manière appropriée. La Force précise que ces incidents n’affectent en rien sa détermination à œuvrer pour le rétablissement de la sécurité dans le pays”, a indiqué son porte-parole, Major Khalil Rahhaliu, lors du point de presse hebdomadaire de la MINUSCA depuis le studio de Guira FM à Bangui.

La MINUSCA a par ailleurs dit évoqué la collaboration étroite avec “les autorités centrafricaines pour assurer que les auteurs de cette attaque lâche soient arrêtés et traduits en justice”, rappelant que « porter atteinte à la vie d’un soldat de la paix peut être considéré comme un crime de guerre et passible de poursuites judiciaires».
Lors du point de presse le mercredi dernier, la Minusca a fait part de la tristesse et de l’émotion du Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, et de son Représentant spécial en Centrafrique, Parfait Onanga-Anyanga, qui ont fermement condamné l’attaque et présenté leurs plus sincères condoléances aux familles endeuillées et aux Gouvernements des pays contributeurs de troupes concernés, tout en souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

“Le Secrétaire général souhaite réitérer son soutien aux actions de la MINUSCA pour protéger les civils et stabiliser la République centrafricaine, et demande aux parties de répondre favorablement à l’appel du Président Faustin Archange Touadéra en vue d’arrêter les violences et de travailler ensemble pour la stabilité du pays”, a indiqué la Mission, faisant allusion à la déclaration du porte-parole du Secrétaire général.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués