NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

L’Ambassadeur centrafricain en Egypte brise le silence

Par Fleury Koursany - 15/05/2011

La nouvelle circulait déjà sur le net depuis quelque temps. L’Ambassade centrafricaine au Caire est à la rue depuis le 30 avril 2011

 

A l’origine de cette situation, le non paiement par la République Centrafricaine de ses arriérés de loyers qui s’élèvent à 101 millions Fcfa. C’est l’Ambassadeur, Haut représentant de la RCA auprès de l’Egypte qui l’a annoncé lui-même sur les ondes de Radio Ndeke Luka. Pour Anicet Saulet, l’information qui s’est répandu sur la toile à propos de l’Ambassade centrafricaine en Egypte n’est pas un mensonge. Il a été éconduit avec les siens de la maison qui sert d’Ambassade depuis le 30 avril 2011 et risque aussi de l’être dans la villa qu’il occupe comme résidence.

 


© journaldebangui.com
Une vue du ministère des Affaires étrangères à Bangui
L’Ambassadeur de la République Centrafricaine en Egypte a aussi déclaré que depuis l’année 2010, en bon patriote, il s’est endetté auprès de ses amis et partenaires pour faire fonctionner l’Ambassade croyant qu’il pourrait être remboursé par l’Etat centrafricain. Or, l’Etat Centrafricain, selon le diplomate centrafricain, ne l’a pas remboursé à ce jour et depuis qu’il a été renvoyé de l’Ambassade, aucune autorité nationale ne l’a appelé pour en savoir davantage. Le Personnel de cette Ambassade accumule aussi des arriérés de salaires a-t-il ajouté.

Au ministère des Affaires Etrangères et des Centrafricains de l’Etranger, on s’indigne non seulement du comportement de l’Ambassadeur Anicet Saulet mais aussi de la voie utilisée par ce dernier pour se plaindre. Selon un cadre du ministère des Affaires étrangères qui requiert l’anonymat, la Direction de Gestion des Ambassades et Consulats au niveau national est au courant de la situation de notre Ambassade en Egypte. Mais, il se pose un problème de code qui fait que le transfert qui devrait quitter Bangui pour l’Egypte n’a pu aboutir. Instruction aurait donc été donnée à l’Ambassadeur centrafricain en Egypte d’envoyer à nouveau le vrai code qui pourrait permettre le transfert de fonds. Le ministère compte aussi utiliser la même voie que l’Ambassadeur Anicet Saulet pour protester contre cette manière de travailler, nous annonce ce cadre.

 


© leconfident.net
Dans la déclaration faite le jour de son investiture le 15 mars dernier, le Chef de l’Etat avait clairement mentionné qu’il fera de la diplomatie centrafricaine, une diplomatie proactive, inventive et réaliste. La situation de notre Ambassade en Egypte ainsi que d’autres de par le monde devrait commencer à préoccuper nos autorités car la diplomatie, c’est la première vitrine d’un pays.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués