SOCIéTé  |    

Centrafrique: La montée de la justice populaire inquiète à Sibut

Par RJDH Centrafrique - 05/05/2017

Un homme âgé de 29 ans est succombé de ses blessures à l’hôpital préfectoral de Sibut après être poignardé par son agresseur qui l’accuse de vol

 

Un homme âgé de 29 ans est succombé de ses blessures à l’hôpital préfectoral de Sibut après être poignardé par son agresseur qui l’accuse de vol. Acte décrié par les autorités judiciaires qui condamnent les pratiques de la justice populaire.

Une accusation de vol est la cause de cette tuerie. « L’assassin a retrouvé le disparu dans un marché alors qu’il avait sur lui un sac correspondant à celui de l’assassin victime du vol la veille. Interrogé, le voleur n’a pas donné des réponses convaincantes à ce cultivateur qui dit avoir perdu son argent » selon un témoin.

 


© Droits reservés
Des sources policières confirment l’arrestation de l’homme et regrettent la montée de la justice populaire. « Nous sommes intervenus très rapidement pour arrêter celui qui a commis ce forfait et il est à la police pour nécessité d’enquête, mais aussi pour sa sécurité. Il est inadmissible de tolérer que les gens fassent justice eux même », a indiqué une source policière.

La justice populaire est condamné par le code pénal en vigueur dans le pays.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués