SOCIéTé  |    

280 gendarmes en partance pour le Darfour et la Centrafrique

Par RJDH Centrafrique - 02/05/2017

Ils sont au total 280 officiers et sous-officiers de la gendarmerie à être déployés au Darfour et en Centrafrique pour le compte de la Munisca et de la Minuad

 

Le drapeau a été remis hier aux commandants des contingents par le général de brigade Jean-Baptiste Tine, commandant de la gendarmerie mobile.

Le général de brigade Jean-Baptiste Tine, commandant de la gendarmerie mobile a remis, hier, le drapeau national au huitième contingent d’Unité de la gendarmerie mis à la disposition de l’Opération hybride Union africaine-Nation Unies au Darfour et au troisième contingent d’Unité de soutien à la protection de la Minusca en Centrafrique. Chaque contingent compte 140 officiers et sous-officiers. Ils ont subi 8 semaines de formation et d’entraînement particulièrement intensif qui leur ont permis de se familiariser avec les aspects essentiels comme la réglementation, l’organisation et le fonctionnement des opérations de maintien de la paix. Cette formation leur a également permis de remettre à niveau leurs aptitudes tactiques et techniques nécessaires à la conduite des opérations de police et de consolider leurs aptitudes militaires spécifiques. Elle a été sanctionnée au final par la visite de deux équipes d’experts des Nations Unies qui ont évalué leur niveau d’aptitude et recommandé leur déploiement.

 


© Droits reservés
Dans son allocution, le général Tine a insisté sur le professionnalisme, l’éthique, la déontologie et la discipline. Il a aussi mis en garde les éléments qui seront déployés contre d’éventuels dérapages. « Pour les abus sexuels, vous le savez, c’est la tolérance zéro qui est de rigueur. Dès que vous êtes impliqués dans ce genre d’affaire, vous êtes immédiatement rapatriés. Par la suite, si l’enquête confirme l’infraction, vous serez lourdement sanctionnés et bannis des missions internationales », a averti le commandant de la gendarmerie mobile. Selon lui, ce point entre dans le module général de conduite et discipline. « La discipline, force principale des armées, exige que vous vous conformiez à nos règlements nationaux et à ceux de la mission. Elle exige de vous un comportement irréprochable d’abord entre vous et vos autres camardes des autres nationalités de la mission, ensuite et surtout avec les autorités et populations hôtes », a conseillé le général de brigade.

Le chef d’escadron, Babacar Faye, commandant du contingent de Darfour, a dit être conscient de l’ampleur de la mission qu’ils comptent accomplir avec responsabilité.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués