NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Egypte: un policier tué près du monastère de Sainte-Catherine

Par AFP - 19/04/2017

Un policier a été tué et trois autres ont été blessés mardi en Egypte dans une attaque visant un point de contrôle près du monastère de Sainte Catherine dans le sud de la péninsule du Sinaï

 

Un policier a été tué et trois autres ont été blessés mardi en Egypte dans une attaque visant un point de contrôle près du monastère de Sainte Catherine dans le sud de la péninsule du Sinaï, a indiqué le ministère de l'Intérieur.

L'attaque a été revendiquée dans la nuit de mardi à mercredi par le groupe Etat islamique (EI), très actif dans le Sinaï, via son organe de propagande Amaq.

L'EI avait déjà revendiqué deux attentats suicide perpétrés le 9 avril contre des églises à Alexandrie et Tanta (nord). Ces attaques avaient fait 45 morts et des dizaines de blessés.

Ces dernières violences surviennent avant la première visite du pape catholique François en Egypte, maintenue les 28 et 29 avril malgré les attaques du 9 avril.

Le ministère de l'Intérieur a indiqué dans un communiqué que des hommes armés avaient "ouvert le feu (...) en direction d'un point de contrôle sur la route menant à Sainte Catherine dans le sud du Sinaï".

Des échanges de tirs ont ensuite opposé les forces de sécurité aux hommes armés, a ajouté le ministère précisant que les assaillants avaient pris la fuite et que certains avaient été blessés.

"Un policier a été tué et trois autres ont été blessés", a-t-il indiqué.

 


© Droits reservés
Un responsable du ministère de la Santé dans la province du Sud-Sinaï, Khaled Abouhachem, a indiqué à la télévision d'Etat que les blessés se trouvaient dans un état stable et qu'ils avaient été transférés vers la ville voisine de Charm el-Cheikh.

Le ministère de l'Intérieur a affirmé que les forces de sécurité étaient à la recherche des auteurs de l'attaque.

Le monastère Sainte Catherine, situé à près de 500 km à l'est du Caire, est un monastère orthodoxe inscrit au patrimoine mondial de l'Humanité établi par l'Unesco.

C'était un lieu très fréquenté par les touristes égyptiens et étrangers avant une vague de violences ces dernières années.

Depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013, le nord du Sinaï est le théâtre d'attentats meurtriers perpétrés par les jihadistes et visant principalement la police et les militaires.

Par ailleurs, la branche locale de l'EI avait revendiqué un attentat à la bombe ayant coûté la vie, le 31 octobre 2015, aux 224 occupants d'un avion transportant des touristes russes après son décollage de la station balnéaire de Charm el-Cheikh.
 
MOTS CLES :  Egypte 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués