SOCIéTé  |    

Des chefs de ménage formés aux techniques des cultures vivrières

Par ACAP - 13/04/2017

Quatre vingt dix sept chefs de ménage ont entamé, mardi 11 avril 2017, à Damara dans la préfecture de l'Ombella-M'poko, une formation sur les techniques des cultures vivrières

 

Quatre vingt dix sept chefs de ménage ont entamé, mardi 11 avril 2017, à Damara (75 km au nord-est de Bangui), dans la préfecture de l'Ombella-M'poko, une formation sur les techniques des cultures vivrières.

Cette formation de deux jours, qui s’inscrit dans le cadre de la campagne agricole lancée par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) en République Centrafricaine, a pour but d’aider les bénéficiaires à améliorer leurs techniques de préparation des sols, des semis et des récoltes.

Les cultures vivrières ciblées par cette formation, entre autres, l’arachide, le maïs, le haricot rouge et le courge, a indiqué l'animateur de la formation, Etienne Bama, qui a également annoncé la distribution de kits agricoles aux participants.

 


© Droits reservés
En raison de ce que la République Centrafricaine sort doucement d’une longue période de crise, la Vice-Présidente de l’ONG GOUFEPA, Jacqueline Zouta, a estimé que « l’amélioration des techniques culturales est de nature à favoriser la lutte contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire et, par la même occasion, assurer la croissance économique ».

Le Premier adjoint au Maire de la ville de Damara, Marcel Bangafoué, s’est dit enthousiasmé car l’agriculture, en général et les cultures vivrières, en particulier, font vivre une grande majorité de la population.

Il est à noter que la campagne agricole pour l’année en cours a été officiellement lancée le 23 mars dernier à Bangui par les autorités en charge de l’agriculture et le partenaire qui est la FAO.

Dans le cadre de la formation de Damara, l’ONG GROUFEPA a été identifiée pour accompagner les opérateurs de la culture vivrière. Les activités des bénéficiaires de cette formation ont une incidence sur 700 ménages répondant aux critères de vulnérabilité.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués